NOUVELLES
29/01/2013 01:43 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

Dix défibrillateurs supplémentaires à Québec

Dix nouveaux défibrillateurs automatisés seront disponibles à Québec, principalement dans des organismes communautaires. C'est un don de la Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec (CTAQ) et de la Fondation des maladies du coeur et de l'AVC.

Après avoir ciblé les arénas ces dernières années, la Ville de Québec les remet cette fois à différents organismes, comme Projet intervention prostitution de Québec, la Maison d'accueil la Vigile, la Polyvalente de Charlesbourg et Curling Jacques-Cartier, qui recevront chacun un appareil.

« La priorité, c'était les arénas et les centres communautaires, là où il passe énormément de monde, là où on a une clientèle susceptible d'avoir des problèmes de santé. On commence à être bien équipé », note le conseiller municipal à la Ville de Québec, Sylvain Légaré.

Le défibrillateur peut permettre de sauver des vies s'il est utilisé rapidement dans les cas d'arrêt cardiaque, qui sont de plus en plus fréquents. Dans la région de Québec, près de 600 personnes subissent un arrêt cardiaque chaque année.

Tous les endroits publics devraient posséder un défibrillateur, selon le coordonnateur provincial du programme de réanimation de la Fondation des maladies du coeur et de l'AVC la Fondation des maladies du coeur. « Si on "défibrille" dans les quatre premières minutes et que le rythme est "défibrillable", on a 75 % de chances de réanimer la personne sans séquelle », explique Michel Viau.

Depuis trois ans, grâce au profit d'un tournoi de golf amical, les ambulanciers ont remis près de 50 défibrillateurs à des municipalités.

Cette année, la CTAQ remet également des défibrillateurs aux municipalités de Saguenay, Baie-St-Paul et La Malbaie.