NOUVELLES
28/01/2013 01:17 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

Transfert d'argent: les migrants africains payent plus que les autres (BM)

Les frais payés par les migrants africains pour envoyer de l'argent vers leur pays d'origine sont les plus élevés du globe et privent leur famille de plusieurs milliards de dollars par an, a indiqué lundi la Banque mondiale.

"Les travailleurs africains expatriés (...) payent plus pour envoyer de l'argent dans leur pays d'origine que n'importe quel autre groupe de migrants", a souligné l'institution dans un communiqué.

En 2012, les commissions prélevées par les établissements financiers se sont relevées à 12,4% pour les transferts d'argent vers l'Afrique sub-saharienne contre 8,9% pour l'ensemble du globe et 6,5% en direction de l'Asie du Sud, selon la Banque mondiale.

"Les frais de transaction élevés amputent les transferts de fonds qui sont vitaux pour des millions d'Africains", souligne Gaiv Tata, un des responsables du département Afrique de la Banque mondiale, cité dans le communiqué.

Si ces frais étaient ramenés à 5% --objectif fixé par la communauté international pour 2014--, les migrants africains économiseraient 4 milliards de dollars par an, selon les calculs de la banque.

En 2012, ils ont envoyé près de 60 milliards de dollars à leur famille.

Dans son rapport, la Banque mondiale appelle les gouvernements à ouvrir le secteur des transferts de fonds à davantage de concurrence afin de faire baisser les prix.

Les transferts d'argent des migrants vers les pays en développement ont augmenté en 2012 pour atteindre 406 milliards de dollars, selon les estimations de la Banque mondiale publiées en novembre. L'Inde (70 milliards de dollars) et la Chine (66 milliards) en sont les principaux destinataires.

jt/ved/mdm