NOUVELLES
28/01/2013 10:47 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

Plusieurs nouveaux noms du cinéma primés au Festival Sundance

Le film Fruitvale et le documentaire Blood brother ont gagné le coeur du public et des juges du festival de films de Sundance.

Les deux longs métrages américains ont remporté des prix du public et ceux du grand jury, samedi, lors de la cérémonie de remise des trophées.

Fruitvale est basé sur la véritable histoire d'Oscar Grant, qui, à 22 ans, a été tué par la police dans une gare à Oakland, en Californie. Le jeune réalisateur Ryan Coogler a écrit et tourné ce drame. Il s'agit de son premier projet du genre.

Tom Rothman, fondateur de Fox Searchlight et juré au Festival, a déclaré que le film était reconnu pour « son habile réalisation, son impact émotionnel dévastateur et son sens de l'urgence morale et sociale et pour toute personne qui croit, pendant un instant, que les films ne sont pas importants et ne peuvent faire une différence dans le monde ».

Selon lui, il ne s'agit pas de la dernière fois que l'équipe derrière le film monte sur une scène pour recevoir un prix.

Le documentaire américain couronné, Blood brother, suit un jeune Américain, Rocky Braat, qui s'est installé en Inde pour travailler avec des orphelins porteurs du VIH.

Parmi les autres gagnants de la catégorie dramatique de la cérémonie, animée par l'acteur et réalisateur Joseph Gordon-Levitt, on retrouve Lake Bell, qui a obtenu un prix de scénarisation pour son premier film en tant que réalisatrice, In a world, et Jill Soloway, qui a remporté le prix de la meilleure réalisation pour Afternoon delight.

Bradford Young a pour sa part été reconnu pour son travail dans deux films dramatiques, Ain't them bodies saints et Mother of George.

Chez les documentaristes, Zachary Heinzerling est reparti avec un prix pour avoir réalisé Cutie and the boxer, tout comme Matthew Hamacheck, pour son montage de Gideon's army.

Le film Cambodgien Une rivière change de chemin a remporté le prix du grand jury pour un documentaire international, et un film narratif de Corée du Sud, Jiseul, est reparti avec le prix du film dramatique international.

The Associated Press