NOUVELLES
28/01/2013 07:17 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

Les retraités de la Stadacona portent plainte contre leur ancien syndicat

Les quelque 600 retraités de l'usine Stadaconna de Papiers White Birch, à Québec, ont décidé de porter plainte contre leur ancien syndicat. Ils espèrent ainsi récupérer des centaines de millions de dollars disparus à la suite de l'entente conclue en juillet dernier pour la relance de l'usine.

Les retraités de la Stadacona ont déposé leur plainte vendredi dernier devant la Commission des relations de travail du Québec. Selon le quotidien Le Soleil, les retraités tenteraient de récupérer plus de 200 millions de dollars.

Les retraités estiment que le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP) ne pouvait pas parler en leur nom lors des discussions avec la direction de Papiers White Birch, qui ont mené à l'entente pour la relance de l'usine.

À Québec, les quelque 600 retraités de la papetière ont perdu près de la moitié de leurs prestations avec la disparition de leur régime de retraite. En effet, les prestations ont été amputées d'environ 47 % plutôt que de 30 % comme cela était prévu dans l'entente pour la relance de la papetière.