NOUVELLES
28/01/2013 06:02 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

Les Amérindiens manifestent à Ottawa, soutenus par l'opposition

Environ trois cents Amérindiens ont manifesté lundi devant le parlement fédéral canadien à Ottawa pour appuyer les revendications de leur mouvement Idle No More ("Nous ne sommes plus passifs"), et ils ont reçu à cette occasion le soutien du chef de l'opposition Thomas Mulcair.

Leur rassemblement sous la neige, au son de tambours, a coïncidé avec la reprise des travaux du parlement après la pause de Noël.

M. Mulcair s'est adressé aux manifestants, évoquant la "destruction" de "milliers de lacs et rivières", que permettent, selon lui, des lois adoptées récemment et a promis que son Nouveau Parti Démocratique (NPD) construira ses rapports avec les autochtones "de nation à nation", comme ils le demandent.

Un député NPD d'origine amérindienne cri, Romeo Saganash, a de son côté annoncé une proposition de loi qui obligerait le Canada a mettre ses lois en accord avec la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Intervenant ensuite à la Chambre des communes, M. Mulcair a demandé au Premier ministre conservateur Stephen Harper d'"écouter" les Amérindiens et d'engager avec eux "des consultations de fond", un point que les autochtones considèrent comme une marque de respect indispensable. Il a dit aussi que dans certaines communautés le taux de chômage peut atteindre 80% et que leurs écoles reçoivent des subventions de 30% inférieures aux autres.

Le chef du gouvernement a répondu en invoquant les investissements de l'Etat dans les réserves et son intention de "travailler avec les partenaires qui cherchent à faire des progrès" dans leurs relations avec le Canada.

via/sab/bdx