NOUVELLES
28/01/2013 07:51 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

L'Egypte depuis l'accession au pouvoir de Mohamed Morsi

Rappel des dates-clés de l'Egypte depuis l'accession au pouvoir du président Mohamed Morsi en juin 2012.

--2012--

- 30 juin: Mohamed Morsi, vainqueur (51,73%) de la présidentielle, prête serment, succédant à Hosni Moubarak, renversé par une révolte en février 2011. Il est le premier chef d'Etat égyptien issu d'un scrutin libre, et aussi le premier islamiste et le premier civil à présider le pays.

- 5 août: 16 gardes-frontières égyptiens sont tués près de la frontière avec Israël par un commando qui s'infiltre ensuite sur le territoire israélien où il est neutralisé.

- 12 août: M. Morsi écarte le maréchal Hussein Tantaoui, ministre de la Défense qui fut chef d'Etat de fait après la chute de Hosni Moubarak, et annule les larges prérogatives politiques dont bénéficiaient les militaires.

- 22 nov: Le président place par décret ses décisions à l'abri de tout recours en justice. Le 30, le projet de Constitution est adopté par la commission constituante, boycottée par l'opposition de gauche et laïque ainsi que par les Eglises chrétiennes, qui dénoncent une mainmise des islamistes.

- 8 déc: Le décret et le texte de la Constitution ont plongé le pays dans une grave crise politique, avec des manifestations émaillées de violences parfois meurtrières entre pro et anti-Morsi. M. Morsi annule le décret par lequel il s'était octroyé des pouvoirs renforcés, mais maintient le référendum sur le projet de Constitution.

- 15 et 22 déc: La Constitution est approuvée (près de 64%), au terme d'un référendum organisé sur deux journées et, selon l'opposition, entaché d'irrégularités.

--2013--

- 6 jan: Remaniement ministériel destiné à répondre à la crise économique qui secoue le pays.

- 13 jan: La justice ordonne un nouveau procès pour Hosni Moubarak, qui avait fait appel après avoir été condamné à la prison à vie pour la répression de la révolte de 2011 (850 morts).

- 25 jan: 2e anniversaire du début de la révolte. La journée est marquée par des affrontements entre manifestants hostiles au pouvoir islamiste et forces de l'ordre (neuf morts et plus de 530 blessés).

- 26 jan: Affrontements meurtriers à Port-Saïd après la condamnation à mort de 21 supporteurs du club de football local pour leur implication dans des violences après un match contre une équipe du Caire (74 morts en février 2012).

- 27 jan: M. Morsi décrète l'état d'urgence dans les provinces de Port-Saïd, Suez et Ismaïliya, le long du canal de Suez, secouées par des affrontements meurtriers et des émeutes, et appelle à un dialogue national incluant les dirigeants de l'opposition.

- 28 jan: Un mort dans des affrontements entre policiers et manifestants près de la place Tahrir au Caire. Le gouvernement approuve un projet de loi autorisant M. Morsi à déployer l'armée.

Les violences ont fait au total 47 morts en cinq jours, dont 37 à Port-Saïd.

acm/bc