NOUVELLES
28/01/2013 01:29 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

Italie - Pluie de sanctions contre la Juventus

Une pluie de sanctions ont été prononcées lundi par la commission de discipline contre la Juventus Turin suite à des comportements agressifs contre l'arbitre qui avait refusé un penalty au leader du championnat d'Italie, samedi lors de son match nul 1-1 contre le Genoa.

Le club s'est notamment vu infliger une amende de 50.000 euros et son président Giuseppe Marotta est suspendu de ses fonctions jusqu'au 18 février.

La Juventus devra payer cette amende "pour ne pas avoir contrôlé des supporteurs qui ont craché au visage et sur les vêtements des officiels quand ils ont quitté la pelouse", selon la commission de discipline de la Serie A.

L'entraîneur Antonio Conte a écopé de deux matches de suspension et de 10.000 euros d'amende, et les deux défenseurs Giorgio Chiellini et Leonardo Bonucci respectivement d'un et deux matches, et 5.000 et 10.000 euros, pour leur agressivité envers l'arbitre, Marco Giuda.

"Conte est suspendu deux matches pour s'être adressé à l'arbitre en tentant de l'intimider sur le terrain et en mettant en cause ses décisions par une série de remarques désobligeantes", a encore indiqué la commission.

Et le président Marotta "pour avoir présenté des objections aux officiels à la fin du match de façon intimidante et insultante, dans leur vestiaire". En outre, il avait souligné dimanche sur le site de la Juve que l'arbitre est originaire de Naples, dauphin de la Juve au classement.

L'arbitre avait refusé de siffler un penalty à la dernière minute du match, alors que le ballon avait touché le bras du défenseur suédois Andreas Granqvist.

jd/gv/el