NOUVELLES
28/01/2013 04:30 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

Egypte: une personne tuée à Port-Saïd devant un poste de police (source médicale)

Un jeune homme a été tué par balle lundi soir lors d'affrontements devant un poste de police à Port-Saïd, dans le nord-est de l'Egypte, a-t-on appris de source médicale.

"Le jeune homme est mort alors qu'il était transporté vers un hôpital de la ville de Zagazig", au nord du Caire, a précisé à l'AFP cette source.

Des sources de sécurité ont indiqué à l'AFP que des affrontements opposaient des manifestants en colère aux forces de sécurité devant plusieurs commissariats de la ville de Port-Saïd.

Dans un autre incident, le porte-parole de l'armée, le brigadier Ahmed Helmy, a affirmé que "les forces armées ont fait échouer une tentative d'assaut menée par un groupe armé contre la prison générale de Port-Saïd", précisant que "les militaires et six hommes armés ont échangés des coups de feu".

Ce nouveau décès intervient alors que des milliers de manifestants ont bravé lundi soir le couvre-feu imposé pour une période de trente jours dans les villes de Port-Saïd, Suez, et Ismaïliya, de 21h00 à 06H00, heure locale.

Des violences meurtrières ont déjà fait 50 morts en Egypte ces derniers jours, dans la foulée du second anniversaire du début de la révolte contre le pouvoir de l'ex-président Hosni Moubarak, sur fond de mécontentement contre l'actuel président issu des Frères musulmans, Mohamed Morsi.

Les heurts les plus meurtriers ont eu lieu à Port-Saïd, où 40 personnes ont déjà péri après les violences déclenchées par la condamnation à mort samedi de 21 supporteurs du club de football local Al-Masry impliqués dans des violences meurtrières l'an dernier à l'issue d'un match contre le club cairote d'Al-Ahly.

Des proches des condamnés à mort avaient essayé samedi de prendre d'assaut la prison où ces derniers sont détenus.

str-ht/tg/cnp