NOUVELLES
28/01/2013 10:16 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

Dopage: le docteur Fuentes ne donnera pas le nom de ses clients (avocat)

Le docteur espagnol Eufemiano Fuentes, principal accusé dans le cadre de l'affaire de dopage sanguin Puerto, dont le procès a débuté lundi à Madrid, ne "songe pas" à donner les noms de ses clients de l'époque, a expliqué à l'AFP son avocat, Julian Perez-Templado.

"Il n'y songe pas. Il y a les noms qui étaient sortis à l'époque, et c'est tout", a expliqué Julian Perez-Templado.

"Je n'entends pas donner le moindre nom de mes clients, pour moi, tout ça, c'est du passé", avait de son côté déclaré lundi matin le docteur canarien au Monde.fr.

L'avocat de Fuentes a rappelé que la ligne de défense de son client était claire: "Démontrer qu'il ne s'était produit aucune atteinte à la santé d'aucun client, qui est ce dont on l'accuse".

Julian Perez-Templado a par ailleurs précisé que lors de la session de questions techniques, qui a eu lieu lundi au tribunal de Madrid, "il avait été question de répondre favorablement ou non à deux demandes des parties civiles".

"L'une consiste à demander des échantillons (des poches de sang réquistionnées à l'époque), l'autre d'avoir accès à un ordinateur du docteur Fuentes", a expliqué l'avocat.

En mai 2006, la Garde civile avait trouvé 200 poches de sang ainsi que plusieurs types de produits dopants dans deux appartements de Madrid, appartenant au docteur Fuentes.

"La juge doit résoudre cette question demain (mardi)", a ajouté l'avocat.

La comparution de Fuentes, initialement prévue lundi, a été décalée à mardi après que le début du procès a été consacré à des questions techniques à huis clos.

cle/sg/eb