NOUVELLES
28/01/2013 11:23 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

Dopage - La Norvège classe une enquête visant un entraîneur

L'agence antidopage norvégienne a annoncé lundi le classement, pour cause de prescription, d'une affaire de dopage présumé visant l'un des entraîneurs nationaux d'athlétisme, lequel n'a toutefois pas été réintégré dans ses fonctions.

Petar Vukicevic avait été suspendu en novembre, avec son accord, par la Fédération norvégienne après des articles de presse accusant cet entraîneur d'origine serbe d'avoir envoyé à un collègue slovène entre 2001 et 2003 des courriers électroniques où il était question de produits dopants.

"Au travers de nos recherches, nous n'avons pas trouvé de fondements permettant d'établir que les réglementations sur le dopage ont été violées au cours de la période qui n'est pas couverte par la prescription", a indiqué l'agence Antidoping Norge dans un communiqué.

Vukicevic a publiquement reconnu avoir envoyé des courriers électroniques au Slovène Srdjan Djordjevic, ancien entraîneur de la sprinteuse Merlene Ottey, mais pour s'informer de manière générale des effets des hormones de croissance et de la testostérone.

Il affirmait que les éléments potentiellement compromettants résultaient d'une falsification de la part de son ex-épouse.

Dans ces courriels, Vukicevic semble confier à son correspondant que des athlètes sous sa coupe, mais dont le nom a été masqué, utilisent des produits dopants, et il paraît s'enquérir des façons de déjouer les contrôles.

"Les autorités en charge des poursuites n'ont pas trouvé de preuves attestant que les e-mails ont été manipulés mais elles ne prennent pas position sur d'éventuelles infractions aux règles antidopage pour cause de prescription", a ajouté Antidoping Norge.

En raison toutefois de ces courriels, la fédération a décidé de ne pas prolonger le contrat de Vukicevic, qui expirait fin 2012.

"Le contenu de ces emails n'est pas compatible avec nos valeurs", a estimé le responsable de la Fédération, Svein Arne Hansen, dans un communiqué.

Vukicevic entraînait notamment sa fille Christina, championne d'Europe Espoirs sur 100 m haies en 2009, et médaille de bronze des championnats d'Europe en salle de Paris-Bercy en 2011 sur 60 m haies.

Elle a publiquement défendu son père, accusant elle aussi sa mère de vouloir lui nuire, ce que l'intéressée a démenti.

phy/gv