NOUVELLES
28/01/2013 09:43 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

Décès de Samson Kimombwa, premier africain recordman du monde du 10.000 m

L'ancien coureur de fond kenyan Samson Kimombwa, premier africain détenteur du record du monde du 10.000 m, est décédé la semaine dernière à l'âge de 57 ans, a annoncé ce week-end la fédération kenyane d'athlétisme.

Kimombwa était le premier athlète africain à battre le record du 10.000 m, à Helsinki en Finlande, en juin 1977. Il avait perdu ce record un an plus tard au profit de son compatriote, Henry Rono.

Devenu professeur de mathématiques et de physique à Kapenguria (ouest), il est tombé malade et a été conduit à l'hôpital où il est décédé des suites d'une hémorragie du pancréas.

En tant qu'entraîneur il avait notamment eu sous son aile plusieurs coureurs de 3.000m steeple, Moses Kiptanui (triple champion du monde), Brimin Kipruto (champion olympique en 2008) et l'actuel détenteur du record du monde de la discipline, Saif Saaeed Shaheen.

aik/pid/ep