NOUVELLES
28/01/2013 01:32 EST | Actualisé 30/03/2013 05:12 EDT

Après ses déboires en Chine, Caterpillar prudent pour 2013

Le premier constructeur mondial d'engins de chantier, l'américain Caterpillar, a dévoilé lundi une hausse de son bénéfice pour l'année 2012, mais ses résultats ont été assombris par des fraudes comptables sur une filiale en Chine et le groupe se montre prudent pour 2013.

"2012 a été une année réussie avec des ventes et un bénéfice record dans un environnement économique difficile", a commenté le PDG, Doug Oberhelman, cité dans un communiqué.

Sur l'année écoulée, le géant américain a enregistré une hausse de 15% de son bénéfice net, à 5,7 milliards de dollars.

Toutefois, le spécialiste des pelleteuses et des grues, baromètre de la santé du secteur de la construction, a dû passer au quatrième trimestre une charge exceptionnelle de 580 millions de dollars à cause de fraudes comptables au sein de sa filiale en Chine Siwei.

"Nous avons été trompés intentionnellement" chez Siwei où des fraudes "coordonnées ont été découvertes", avec notamment des "bénéfices gonflés" et de "faux documents utilisés pour tenter de couvrir" ces malversations, a détaillé M. Oberhelman lors d'une conférence téléphonique.

"La Chine est un marché très important et nous nous attendons à ce qu'il devienne encore plus significatif", a-t-il ajouté, bien que "le secteur de la construction et des mines ait eu une année difficile" dans ce pays en 2012.

"Malgré la dépréciation" passée à cause de la fraude chez Siwei, le rachat "fait sens", a insisté M. Oberhelman, faisant néanmoins son mea culpa: "Cette transaction s'est déroulée sous ma supervision, je suis responsable au final".

Il a précisé que le groupe étudiait "toutes les mesures possibles" sur le plan juridique pour poursuivre les responsables de la fraude.

Caterpillar avait annoncé en juin la finalisation du rachat d'un fabricant de machines pour le secteur minier chinois, ERA Mining Machinery, dont Siwei était l'une des divisions, pour un montant compris entre 644 millions et 773 millions de dollars.

Pour l'année 2013, Caterpillar s'est montré prudent. Il prévoit des ventes entre 60 et 68 milliards de dollars.

Ces prévisions "reflètent le niveau d'incertitudes que nous entrevoyons aujourd'hui", a commenté M. Oberhelman, faisant toutefois remarquer que son groupe s'attendait à une amélioration de l'activité économique en Chine.

lo-ved/bdx/sam