NOUVELLES
27/01/2013 03:27 EST | Actualisé 29/03/2013 05:12 EDT

Les forces françaises et maliennes se sont approchées de Tombouctou

Getty Images
Malian soldiers wait at a checkpoint near Sevare on January 27, 2013. French-led troops were advancing on Mali's fabled desert city of Timbuktu on Sunday after capturing a string of other towns in their offensive against Islamist militant groups in the north of the country. Meanwhile, African leaders meeting in the Ethiopian capital were discussing scaling up the number of African troops to join the offensive, after the African Union's outgoing chief admitted the body had not done enough to help Mali. AFP PHOTO / FRED DUFOUR (Photo credit should read FRED DUFOUR/AFP/Getty Images)

SEVARE, Mali - Les forces armées françaises et maliennes se sont approchées de Tombouctou dimanche, signe que la mission française lancée deux semaines plus tôt pourrait bénéficier d'un certain dynamisme devant les rebelles islamistes, qui contrôlent le nord du pays depuis neuf mois.

Les forces armées ont rencontré peu de résistance jusqu'ici, mais il demeure difficile d'évaluer les dangers qui peuvent les attendre au nord.

Les militaires maliens ont bloqué des dizaines de journalistes internationaux qui tentaient de se rendre à Tombouctou.

Le lieutenant-colonel Diarran Kone, porte-parole du ministère de la Défense du Mali, a refusé de donner des détails dimanche sur les progrès des militaires vers Tombouctou, évoquant la sécurité d'une opération en cours.

Le maire de Tombouctou, Ousmane Halle, se trouve dans la capitale. En entrevue à l'agence Associated Press, il a déclaré ne pas être informé de la situation dans la ville qu'il dirige, car les lignes téléphoniques sont coupées depuis des jours.

Un convoi d'une quinzaine de véhicules à bord desquels se trouvaient des journalistes s'est également vu refuser l'accès à Konna, à environ 300 kilomètres au sud de Tombouctou.

Les militaires ont repris samedi l'aéroport et un important pont de Gao, la plus grande ville du nord du pays.

D'autres militaires sont également en route vers Gao depuis le Niger.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les soldats français au Mali