NOUVELLES
27/01/2013 09:00 EST | Actualisé 29/03/2013 05:12 EDT

Le conflit au Mali devrait dominer le sommet de l'Union africaine en Éthiopie

ADDIS-ABEBA, Éthiopie - Les leaders africains se sont réunis dimanche dans la capitale éthiopienne à l'occasion d'un sommet de deux jours qui devrait être dominé par le conflit au Mali et les questions territoriales entre le Soudan et le Soudan du Sud.

L'Union africaine a affirmé qu'elle déploierait des troupes au Mali, où les forces françaises aident l'armée malienne à repousser les extrémistes islamistes dont l'insurrection menace de diviser le pays d'Afrique occidentale.

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, participe à la rencontre, qui s'est amorcée dimanche à Addis-Abeba. Durant le sommet, le premier ministre de l'Éthiopie, Hailemariam Desalegn, prendra la relève du président du Bénin, Yayi Boni, à la tête de l'Union africaine.

Le Conseil de paix et de sécurité de l'organisation a déclaré dans un communiqué publié samedi qu'il voulait rendre la Force africaine en attente opérationnelle le plus tôt possible au Mali. Il a aussi dit soutenir le président malien, Dioncounda Traore, mais l'a exhorté à fournir un plan précis pour la tenue d'élections libres et justes.

Le communiqué ajoute que l'Union africaine souhaite protéger l'unité du Mali et qu'elle fera tout en son pouvoir pour assurer l'intégrité territoriale du pays.

De nombreux pays africains ont promis d'envoyer des soldats en sol malien et l'Union africaine tiendra mardi une réunion de donateurs dans l'espoir de recueillir de l'argent pour les forces maliennes.

Le Conseil a demandé aux membres de l'Union africaine de profiter de cette occasion pour contribuer de manière significative afin que les ressources nécessaires puissent être mobilisées. Il a également invité la communauté internationale à donner généreusement.