NOUVELLES
27/01/2013 01:31 EST | Actualisé 28/03/2013 05:12 EDT

Le Bas-Saint-Laurent souhaite que le développement éolien se poursuive

La volonté du gouvernement péquiste de relancer le développement de la filière éolienne est une excellente nouvelle selon le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé.

Celui-ci ajoute qu'il se réjouira encore plus lorsque le projet de 225 mégawatts de la MRC sera accepté.

Michel Lagacé soutient que le gouvernement doit respecter ses engagements envers la Gaspésie et la région de Matane. Il soutient que Québec doit livrer les 700 mégawatts qui manquent toujours.

« Il y a nécessité de réaliser ce qui a été promis dans le passé! », a-t-il affirmé.

Aux détracteurs du développement éolien qui prétendent qu'Hydro-Québec a déjà trop de surplus d'énergie, M. Lagacé répond que le développement éolien représente une occasion intéressante d'affaires.

« Au contraire, c'est une opportunité, d'abord pour les entreprises énergivores et aussi pour tous ceux qui souhaitent s'affranchir du pétrole. » Il donne comme exemple l'électrification des moyens de transport comme étant une avenue intéressante pour l'utilisation de l'énergie électrique.

Rimouski-Neigette aussi

De son côté, le maire de Saint-Eugène-de-Ladrière, Gilbert Pigeon, réagit favorablement à la perspective d'une nouvelle vague éolienne.

Plus tôt cette semaine, le ministre Pascal Bérubé a confirmé que le gouvernement du Québec est déterminé à privilégier la filière énergétique éolienne.

M. Pigeon soutient que la MRC de Rimouski-Neigette serait prête à présenter une seconde fois le projet éolien communautaire de 25 mégawatts dans l'éventualité où le gouvernement du Québec faisait un nouvel appel d'offres.

Il y a un an, M. Pigeon a vérifié et confirmé que le partenaire de la MRC dans le projet, Horizon Legacy, souhaitait toujours investir.