NOUVELLES
27/01/2013 10:02 EST | Actualisé 29/03/2013 05:12 EDT

Damas soutient Alger dans sa lutte contre les "gangs terroristes"

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a exprimé dimanche son soutien à l'Algérie dans "sa lutte contre le terrorisme", après l'attaque et la prise d'otages menées par un commando islamiste mi-janvier sur le site gazier d'In Amenas.

Le ministère syrien des Affaires étrangères "dénonce la dernière attaque terroriste menée par des éléments d'Al-Qaïda contre le complexe d'In Amenas", a écrit M. Mouallem dans un message à son homologue algérien, Mourad Medelci.

La Syrie est "solidaire de l'Algérie dans sa lutte contre le terrorisme", faisant "face aux mêmes gangs terroristes, qui veulent la division et la régression de notre pays et de la nation arabe", a-t-il ajouté.

M. Mouallem a dénoncé "avec force toutes les parties qui ont contribué au financement et à l'armement de ces groupes terroristes", tout en saluant "l'exploit accompli par l'armée algérienne face aux terroristes qui ont attaqué les installations économiques algériennes".

Selon un bilan officiel provisoire, 37 étrangers et un Algérien ont été tués, de même que 29 assaillants, au cours de l'attaque islamiste contre le site gazier d'In Amenas et l'opération militaire algérienne qui a suivi.

Le régime du président Assad, en proie à un soulèvement populaire depuis 22 mois, ne reconnaît pas l'ampleur de la contestation et qualifie opposants et rebelles de "terroristes achetés par l'étranger pour semer le chaos en Syrie".

La révolte populaire s'est muée en un conflit armé face à la répression. Les violences ont fait plus de 60.000 morts depuis mars 2011, selon l'ONU.

rm/cco