NOUVELLES
27/01/2013 06:08 EST | Actualisé 29/03/2013 05:12 EDT

Brésil : 232 morts dans l'incendie d'une discothèque

Un incendie dans une discothèque brésilienne bondée de Santa Maria a fait 232 morts et 131 blessés dans la nuit de samedi à dimanche, surtout des jeunes.

Les autorités sont toujours en train de dénombrer les pertes humaines, après avoir réussi à maîtriser le brasier. La plupart des victimes seraient mortes asphyxiées.

Un groupe de musiciens qui performait sur scène est à l'origine du désastre. L'un des chanteurs a allumé un feu de Bengale qui a mis le feu au plafond. L'incendie s'est rapidement propagé au reste de l'édifice, provoquant la panique et la bousculade dans une foule qu'on estime à près de 2000 personnes.

Pour essayer de sauver le plus de gens possible, les pompiers, aidés de passants, ont défoncé les murs à coup de masse et d'outils divers.

Le gouverneur de l'État de Rio Grande do Sul est actuellement en direction de la ville de Santa Maria, et la présidente du pays, Dilma Rousseff, a écourté une visite au Chili pour faire de même.

Située au sud du Brésil, près des frontières de l'Argentine et de l'Uruguay, Santa Maria est une importante cité universitaire de près de 250 000 personnes.