NOUVELLES
26/01/2013 03:53 EST | Actualisé 28/03/2013 05:12 EDT

Un rabbin affirme que le chef du Pentagone n'est pas anti-israélien

Un rabbin installé aux Etats-Unis qui dit bien connaître le nouveau secrétaire à la Défense Chuck Hagel a affirmé ne jamais avoir entendu de sa part "la moindre allusion" anti-israélienne, dans une interview diffusée samedi à la télévision israélienne.

"Je n'ai jamais entendu la moindre allusion anti-israélienne ou antisémite, comme cela a été dit dans les médias américains", a affirmé Ariel Azriel, rabin d'origine israélienne, qui dirige une congrégation à Omaha, dans le Nebraska, d'où est originaire M. Hagel.

"Durant toutes les réunions privées que j'ai eues (avec lui), et à toutes les occasions où il a prononcé un discours devant ma congrégation, il n'y avait aucun signe qui puisse indiquer que cet homme est antisémite", a affirmé le rabbin, qui dit connaître l'ancien sénateur républicain depuis son premier mandat en 1996.

La nomination de M. Hagel à la tête du Pentagone a soulevé une vague de critiques parmi certains députés du parti républicain, auquel il appartient. Certains élus ont vivement dénoncé ses propos passés sur le "lobby juif", et lui ont reproché de n'avoir pas suffisamment défendu Israël ou de s'être opposé aux sanctions contre l'Iran.

En réponse à ces critiques, Chuck Hagel avait assuré Israël de son "soutien total", peu après l'annonce de sa nomination.

Il n'y a "pas la moindre preuve que je sois anti-israélien, pas le moindre vote (de ma part au Sénat, ndlr) qui aurait pu causer du tort à Israël", a affirmé l'ancien sénateur du Nebraska au journal local de cet Etat du centre des Etats-Unis, le Lincoln Journal Star.

scw/tg/cco