NOUVELLES
26/01/2013 07:33 EST | Actualisé 28/03/2013 05:12 EDT

Prise d'otages en Algérie: 33 otages étrangers tués identifiés

Trente-trois otages étrangers de neuf nationalités différentes, tués lors de l'attaque par un commando islamiste d'un complexe gazier en Algérie du 16 au 19 janvier, ont jusqu'à présent été identifiés.

Lundi, le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal avait fait état de 38 otages tués (37 étrangers et un Algérien) et cinq étrangers disparus.

Parallèlement, 29 membres du commando islamiste ont été tués et trois autres arrêtés. Au total, 790 employés travaillaient sur le site, dont 134 étrangers de 26 nationalités, avait précisé le Premier ministre.

Voici la situation pour les victimes étrangères, selon des données recueillies de sources officielles pays par pays:

- JAPON: dix Japonais salariés de la société nippone de construction de sites chimiques et énergétiques JGC tués, sept autres rescapés.

- PHILIPPINES: huit Philippins tués, une personne manquante, douze survivantes.

- ROYAUME-UNI: trois Britanniques tués, trois présumés morts, 22 survivants.

- ETATS-UNIS: trois Américains tués, sept survivants.

- NORVEGE: trois Norvégiens employés du groupe pétrolier Statoil tués, deux autres disparus.

- ROUMANIE: deux Roumains tués, trois rescapés.

- MALAISIE: deux Malaisiens tués, trois rescapés.

- FRANCE: un Français tué, trois rescapés.

- COLOMBIE: un Colombien employé de BP et résidant à Londres tué

doc/hj