NOUVELLES
26/01/2013 10:18 EST | Actualisé 28/03/2013 05:12 EDT

Patin de vitesse: Nesbitt gagne le 1000m et Gregg termine au 2e rang au 500m

SALT LAKE CITY - La Canadienne Christine Nesbitt a patiné le 1000 mètres le plus rapide de cette saison en 1:12,91 minute et établi un record de piste, samedi, au Championnat du monde de patinage de vitesse de sprint.

Son coéquipier Jamie Gregg a terminé deuxième à égalité au 500m pour être le meilleur des Canadiens. Le championnat présente les 500 et 1000m.

Nesbitt, championne en 2011 et médaillée d'argent en 2012, a été la seule patineuse à terminer sa course sous la marque de 1:13 pour gagner le premier 1000m du championnat par plus de trois quarts de seconde (0,77), devant les Américaines Brittany Bowe (1:13,68) et Heather Richardson (1:13,74).

Dans sa course de 500m deux heures auparavant, la patineuse originaire de London, en Ontario, a franchi la ligne d'arrivée en 38,02 secondes pour se classer 12e. La Chinoise Jing Yu, championne du combiné féminin de sprint l'an dernier, a gagné le 500m de samedi en 37,21 secondes. Sang-Hwa Lee, de Corée du Sud, a terminé deuxième (37,28) et Richardson a pris le troisième rang (37,31).

Avec 74,475 points, Nesbitt est à égalité en troisième place avec Lee, mais derrière Yu (74,175), première, et Richardson (74,180), deuxième.

«J'ai eu quelques heures avant mon 1000 (mètres) pour me calmer et me concentrer de nouveau», a dit Nesbitt, qui n'était pas satisfaite de son 500m. «Je dois avoir fait un travail raisonnable parce que c'est la meilleure course que j'ai eue cette année. Je sentais simplement qu'à chaque foulée, spécialement dans les 200 premiers mètres de la course, je ressentais immédiatement de la pression et ça m'a permis d'avoir de la vitesse dans le premier tour, et ensuite de bâtir de la vitesse là-dessus.»

Anastasia Bucsis, de Calgary, qui s'était retirée à la dernière minute l'an dernier à cause d'une blessure au dos, a réussi un record personnel au 1000m et son meilleur temps de la saison au 500m. Elle s'est classée 14e en 38,07 secondes au 500m et 18e au 1000m en 1:15,58. Elle se classe 16e à égalité après deux courses avec 75,860 points.

Au 500m masculin, Gregg, d'Edmonton, n'était qu'à sept centièmes de seconde de son record personnel et a terminé deuxième à égalité en 34,43, dans le premier des deux 500m du week-end.

«Je suis satisfait. C'est un bon début de fin de semaine. Je ne vais pas vendre trop vite la peau de l'ours. J'ai encore trois distances à patiner, a dit Gregg après son 500m. Ça m'assure que la vitesse est là, donc je peux me détendre davantage avec mon 1000 et ne pas essayer trop fort. Je sais que si je patine comme je l'ai fait (au 500m) alors j'aurai la vitesse qu'il faut.»

Gilmore Junio, de Calgary, a arrêté le chrono à 34,58 secondes pour se classer sixième. Laurent Dubreuil, de Lévis, a quant à lui réussi sa meilleure course de 500m de la saison en 34,71 secondes, à seulement cinq centièmes de seconde de son record personnel et du record du monde junior, pour terminer 14e. Tyler Derraugh, de Winnipeg, a lui aussi établi un record personnel en 35,06 secondes pour terminer 22e.

Le Japonais Joji Kato a remporté le 500m en 34,21 secondes, tandis que son coéquipier Ryohei Haga a terminé à égalité avec Gregg.

Dans le 1000m masculin, Derraugh a terminé neuvième en 1:08,15. Gregg a réussi sa meilleure course de la saison en 1:08,41 au 13e rang, suivi tout juste de Junio avec un record personnel de 1:08,42. Dubreuil a aussi établi un record personnel en 1:08,63 pour terminer 17e. Hein Otterspeer, des Pays-Bas, a gagné en 1:07,46. Haralds Silovs, de Lettonie, a terminé deuxième (1:07,47) et un autre patineur néerlandais, Michel Mulder, a pris le troisième rang (1:07,49).

Après deux courses, Gregg est à égalité au quatrième rang du classement général avec 68,635 points. Junio est neuvième (68,790), Dubreuil 13e (69,025) et Derraugh 16e (69,135).

Les courses de 500 et 1000m seront répétées dimanche et les champions du monde de sprint seront déterminés par les classements des points après les quatre courses. Les points totaux sont déterminés en additionnant les deux temps de 500m et la moitié des deux temps des 1000m.