NOUVELLES
26/01/2013 05:53 EST | Actualisé 28/03/2013 05:12 EDT

Frank Thomas: aucune sympathie pour les Barry Bonds, Sammy Sosa et Roger Clemens

CHICAGO - L'ancien cogneur des White Sox Frank Thomas est encore plus fier de sa carrière après avoir vu Barry Bonds, Sammy Sosa et Roger Clemens, ternis par les stéroïdes, ne pas être intronisés au Temple de la renommée.

«Je crois que j'en ai fait assez pour être un élu de premier plan», a-t-il indiqué samedi lors d'un événement organisé pour les fans des White Sox dans un hôtel de Chicago.

«Assister à tout ce non-sens et ne pas vraiment savoir ce qui se passe, ça me rend encore plus fier de ce que j'ai accompli, a-t-il mentionné. J'étais compétitif à cette époque. Je jouais à un haut niveau à cette époque. Il y a beaucoup de grands joueurs, mais comme on a pu le constater, plusieurs d'entre eux n'étaient pas vrais. Je peux par contre dire que j'étais vrai à 100 pour cent.»

Bonds, Sosa et Clemens se sont vus refuser l'entrée au Temple à leur première année d'éligibilité, puisque soupçonnés par certains électeurs d'avoir utilisé des produits dopants. Mark McGwire, 10e au classement des circuits dans l'histoire des ligues majeures, avait reçu 16,9 pour cent des votes à sa septième tentative, bien loin des 75 pour cent nécessaires pour être élu.

«Je ne dirais pas que je me sens mal pour eux, a déclaré Thomas. Je les respectais sur le terrain, mais ils ont fait un choix. Ils ont pris leurs propres décisions hors du terrain et ils doivent maintenant vivre avec les conséquences de leurs gestes.»

Il a également dit de leurs statistiques qu'elles étaient «incroyables», mais «fourbes».

«Dieu merci, j'ai fait les choses de la bonne façon, a ajouté Thomas. J'étais bien entouré, j'avais une bonne famille qui m'encourageait à travailler plus fort que tout le monde, parce que c'est seulement de cette manière que j'ai réussi à me rendre dans les ligues majeures.»

Celui qui a été élu joueur par excellence de l'Américaine à deux reprises avec une moyenne au bâton de ,301 et 521 longues balles, rejoindra ainsi Greg Maddux et Tom Glavine en tant que joueurs éligibles pour une première fois sur le bulletin qui sera envoyé aux électeurs cet automne.

Thomas s'est dit surpris de ne pas voir Craig Biggio être intronisé malgré ses 3060 coups sûrs frappés en carrière. Le nom de Biggio s'est retrouvé sur 68,2 pour cent des 569 bulletins, lui qui est passé à 39 votes d'être choisi.

Selon Thomas, le programme de dépistage des produits dopants au sein du Baseball majeur est sur la bonne voie. Les joueurs subiront maintenant des tests de détection d'hormones de croissance au cours de la saison régulière, après s'être pliés à des tests sanguins pendant les camps d'entraînement au printemps dernier. Et tout cela s'ajoute aux tests d'urine.

«Il n'y aura plus de scandale. Le Baseball majeur va dorénavant être propre à 100 pour cent, a conclu Thomas. Ils n'auront plus le choix.»