NOUVELLES
26/01/2013 02:06 EST | Actualisé 27/03/2013 05:12 EDT

Agenda du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord pour le samedi 26 janvier

Voici l'agenda du samedi 26 janvier pour l'Afrique du Nord, le Proche et Moyen-Orient. L'horaire exact des événements (en heure GMT) peut changer et n'est donné qu'à des fins d'organisation. L'horaire de diffusion des principaux papiers sera annoncé dans nos prévisions.

DOMINANTE

=========

EGYPTE

LE CAIRE - Le président Mohamed Morsi a appelé ses compatriotes à "rejeter la violence" dans la nuit de vendredi à samedi après le 2e anniversaire de la "Révolution" marqué par des heurts entre opposants au pouvoir et forces de l'ordre ayant fait sept morts et 450 blessés.

(Egypte-politique-manifestations-violences)

LE CAIRE - Verdict attendu dans le procès des responsables présumés de la mort de 74 personnes à l'issue d'un match de football à Port-Saïd (nord-est) en février 2012. Des supporteurs ont prévu des manifestations et menacé d'instaurer le "chaos" si justice n'est pas rendue aux victimes.

(Egypte-foot-violences-procès) =(PHOTO)=

AUTRES

======

SYRIE

DAMAS - La guerre civile a poussé un nombre "record" de 30.000 civils à se réfugier en Jordanie voisine depuis début janvier, selon le HCR. Dans le centre du pays, Homs, baptisée la "capitale de la révolution", est toujours bombardé par les troupes gouvernementales.

(Syrie-conflit) =(PHOTO+INFOGRAPHIE)

TUNISIE

TUNIS - Le Premier ministre Hamadi Jebali doit annoncer les résultats de longues consultations sur un remaniement gouvernemental réclamé depuis des mois par les alliés des islamistes qui dirigent le cabinet et l'opposition face aux conflits politiques et sociaux. Après 13H00.

(Tunisie-gouvernement-politique) =(PHOTO)=

ISRAEL

JERUSALEM - Poursuite des tractations en vue d'une coalition entre le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le centriste Yaïr Lapid, auteur d'une percée électorale inattendue lors des législatives.

(Israël-élections-politique)

IRAK

BAGDAD - Les autorités ont annoncé l'ouverture d'une enquête sur les premières morts à imputer aux forces de sécurité depuis le début, il y a un mois, d'une vague de manifestations de la minorité sunnite qui proteste contre la politique du gouvernement de Nouri al-Maliki, dominé par les chiites.

(Irak-politique-manifestations)

afp