BIEN-ÊTRE
25/01/2013 04:53 EST | Actualisé 27/03/2013 05:12 EDT

Patricia Beausoleil (Univers Mode) : "La mode féminine puise son inspiration dans l'univers masculin"

La prochaine Semaine des Créateurs (26 février - 6 mars) lèvera le voile sur les tendances prêt-à-porter de l'Automne-Hiver 2013-2014. Près d'un mois avant cette semaine fatidique, Patricia Beausoleil, responsable de la mode femme pour le bureau de style Univers Mode, passe au crible ces nouvelles inspirations. La saison prochaine offrira une place de choix aux pièces directement inspirées du vestiaire masculin, mais aussi aux créations baroques teintées de noir et d'or.

Relaxnews : Quelles sont les grandes lignes de la saison Automne-Hiver 2013-2014 ?
Patricia Beausoleil : La mode féminine brouille les codes et puise son inspiration dans l'univers masculin et son vestiaire formel. Coupe impeccable et finitions soignées : l'essentiel sera dans l'invisible la saison prochaine. Les codes du sport de compétition influencent également nos vestiaires par la couleur et les formes. Une nouvelle vision du futur, liée à la performance des lignes et des matériaux. Ce vestiaire sera doté de détails fonctionnels et graphiques.

R. : Une tendance sera-t-elle en totale contradiction avec cette inspiration, comme c'est souvent le cas ?
P.B. : Oui, en opposition totale avec ce grand courant de mixité et de recherche d'essentiel dans les lignes, il y aura une mode plus théâtrale, voire baroque privilégiant le noir et l'or. Les bas reliefs du XVIIIe siècle, les brandebourgs militaires et les costumes d'académiciens inspireront de riches broderies et imprimés.

R. : Les créateurs seront-ils à nouveau influencés par une époque particulière ?
P.B. : Le style des années 20 cohabite avec les années 40. La silhouette sera résolument sophistiquée, avec la présence de vieilles dentelles et de cuirs patinés. Quand le temps embellit les matières, le vintage est toujours à l'honneur. Pour l'Automne-Hiver 2013-2014, la mode s'inspire du baroque et de la Renaissance pour créer des imprimés spectaculaires.

R. : La silhouette gardera-t-elle une part de féminité ?
P.B. : Le graphisme et le modernisme d'une silhouette compacte et droite priment sur la féminité pour une grande partie des tendances développées cette saison. Même le courant baroque, très attendu cet hiver, donne naissance à une allure de cavalière qui préfère les jodhpurs fluides et les pantalons fuselés aux jupes et aux robes. La féminité et le raffinement sont dans les matières. C'est le grand retour des velours, des damassés soyeux, des guipures et des broderies.

R. : Quelles seront les pièces phares de l'hiver prochain ?
P.B. : 
Les manteaux droits, mais aussi les pièces de type pardessus masculin, et celles à ceinturer. Ils reprennent les détails de finitions intérieures à l'extérieur ou misent sur un contraste de matières entre les manches et le corps du manteau. On trouvera aussi des tops de forme "sweat-shirt" travaillés dans des matières nobles (lainages ou cuirs) et rehaussés de découpes géométriques.
Les mini-jupes et les mini-shorts superposés sur des pantalons slim ou leggings épais auront la cote pour une silhouette à étages, dynamique et sexy.

R. : Est-ce que la couleur sera de mise ?
P.B. : 
Le noir et les faux noirs resteront les vedettes. Ils seront toutefois ponctués de touches cuivrées, dorées. Ils tempèrent la richesse des imprimés baroques, fer forgé, volutes, arabesques et palmettes précieuses. En opposition, les couleurs inspirées des codes sportifs (rouge vif, bleu Klein, vert billard) se marient au gris flanelle et à l'ivoire pour une géométrie appliquée et souvent surdimensionnée.

R. : Quel "must-have" ne sera plus d'actualité la saison prochaine ?
P.B. : 
Pour les vêtements, tout est affaire de "mix & match" donc rien n'est à proscrire. Il faut simplement revoir la façon d'associer les pièces de sa garde-robe. Évitez néanmoins les pièces de style vintage 1960's, comme la jupe parapluie. Pour les accessoires, l'incontournable sac cartable de cette rentrée aura fait son temps.

R. : Est-ce qu'une tendance se dégage côté chaussures ?
P.B. : 
Les chaussures pour homme seront revisitées pour le vestiaire féminin. Par exemple  les derbys et les richelieus masculins seront enrichis de renforts métalliques. Dans la vague du baroque, les broderies de santiags et le style des cuirs de Cordoue s'affichent sur des bottines à talons vertigineux et des escarpins effilés. On aura également des talons sculptés, cloutés, et empierrés, pour des chaussures haut perchées mi-rock mi-baroque.

R. : Même en hiver, les femmes sont de moins en moins habillées et usent des matières fluides et transparentes. À quoi doit-on s'attendre la saison prochaine ?
P.B. : 
Les matières se font plus lourdes cette saison. Les satins sont plus plombants et les textiles plus compacts. La dentelle fait place à la guipure. Mais les décolletés sont audacieux et le glamour toujours bien présent. Seuls les tops en mousseline ou crêpe de soie se déclinent en drapés et enroulés semi-transparents.