NOUVELLES
25/01/2013 10:44 EST | Actualisé 27/03/2013 05:12 EDT

Le Nouveau-Brunswick n'espère plus équilibrer son budget dans deux ans

Le ministre des Finances du Nouveau-Brunswick reconnaît qu'il ne pourra pas présenter un budget équilibré d'ici les prochaines élections.

Blane Higgs a peint un portrait plutôt sombre des finances de la province lors de la première consultation prébudgétaire, qui a eu lieu jeudi soir à Saint-Jean.

Il a rappelé au public que les revenus du gouvernement sont à la baisse et que le déficit atteint presque le double des prévisions.

En mars dernier, le déficit de l'exercice 2012-2013 était prévu à 183 millions de dollars. Il a été révisé à 356 millions de dollars l'automne dernier.

La dette publique devrait quant à elle atteindre 10,5 milliards de dollars en mars. Les versements sur cette dette constituent la quatrième dépense du gouvernement, après la santé, l'éducation et le développement social.

Le ministre Higgs a évoqué la possibilité d'éliminer une réduction d'impôts accordée par le gouvernement libéral précédent. Cette mesure à elle seule pourrait rapporter 320 millions de dollars.

Blaine Higgs sera à Moncton, lundi, afin de poursuivre sa tournée provinciale prébudgétaire.