NOUVELLES
25/01/2013 01:13 EST | Actualisé 27/03/2013 05:12 EDT

Le maire de Toronto retrouve son poste

Le maire de Toronto Rob Ford a reconquis vendredi son fauteuil qu'il risquait de perdre, réussissant à faire casser en appel une décision judiciaire qui imposait sa destitution en raison d'un conflit d'intérêts mineur portant sur une collecte de fonds.

Aux termes d'un jugement en appel, la décision de novembre était erronée et la punition infligée au maire trop sévère.

Le maire de la plus grande ville canadienne avait violé le règlement local en matière de conflit d'intérêts en s'opposant à une décision du conseil municipal. Ce dernier lui demandait de rembourser 3.150 dollars à des lobbyistes qui avaient soutenu sa fondation liée au football américain.

Un habitant de Toronto avait saisi la justice en invoquant ce règlement municipal, que le maire a reconnu n'avoir jamais lu.

La cour d'appel a estimé que la ville n'avait pas le droit de le sanctionner car l'argent en question était allé à une oeuvre de charité et non à lui.

Le plaignant ne se donne pas pour battu et compte faire appel à son tour.

amc-via/sab/are