NOUVELLES
25/01/2013 08:37 EST | Actualisé 27/03/2013 05:12 EDT

L'avocat d'Armstrong déclare que le cycliste veut aider à «nettoyer» son sport

AUSTIN, États-Unis - Un avocat représentant Lance Armstrong a déclaré à l'Agence américaine antidopage (USADA) que le cycliste voulait coopérer afin de «nettoyer le cyclisme», même si les meneurs dans ce dossier devrait être l'Union cycliste internationale (UCI) et l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Dans un échange de lettres obtenues par The Associated Press entre les avocats d'Armstrong et l'USADA au cours de la semaine, l'avocat de l'USADA William Block a demandé qu'Armstrong vienne s'expliquer sous serment le 6 février. L'avocat du cycliste, Tim Herman, a répondu qu'Armstrong ne pouvait respecter cet échéancier.

La semaine dernière, Armstrong a admis s'être dopé afin de remporter le Tour de France à sept reprises.

Dans sa lettre, Herman mentionne qu'Armstrong a l'intention de se présenter devant la commission de vérité et réconciliation de l'UCI.

Herman poursuit en disant que l'UCI et l'AMA devrait être en charge de nettoyer le cyclisme.