BIEN-ÊTRE
25/01/2013 11:16 EST | Actualisé 27/03/2013 05:12 EDT

César 2013 : "Amour" grand favori face à "Camille redouble"

L'Académie des arts et techniques du cinéma a nommé à dix reprises "Amour" de Michael Haneke, a-t-elle annoncé ce 25 janvier. Déjà en piste pour cinq Oscars, la palme d'or 2012 part favorite pour les César, en dépit de la domination numéraire de "Camille redouble", cité treize fois.

Récit délicat et sans fard sur l'amour à l'épreuve du temps, "Amour" possède toutes ses chances pour briller lors de la 38e cérémonie des César. Salué à Cannes, aux Golden Globes ou encore aux Prix du cinéma européen, le film s'est taillé une bonne place dans les catégories reines.

Interprètes d'Anne et Georges, Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant sont en lice pour les trophées de la meilleure actrice et du meilleur acteur. Isabelle Huppert, qui jouent leur fille, participe quant à elle à la course pour le titre de meilleur second rôle féminin. Peu chanceux aux César habituellement, l'Autrichien Michale Haneke concourt pour les prix du meilleur scénario original, du meilleur réalisateur et du meilleur film.

Lvovsky, Jacquot, Carax et Audiard en embuscade

Favori logique, "Amour" affrontera tout de même une concurrence solide. "Camille redouble" confirme son excellent capital sympathie gagné à Cannes lors de la Quinzaine des réalisateurs. La comédie de et avec Noémie Lvovsky peut briguer dix César. Elle domine par ailleurs les nominations avec treize citations, chiffre identique à "Polisse" de Maïwenn l'an dernier. La plongée dans la brigade de protection des mineurs de Paris s'était toutefois contentée de deux César seulement.

Benoît Jacquot, Léos Carax et Jacques Audiard formeront un trio de choc sur la route d'"Amour". Lauréat du Prix Louis-Delluc 2012, le drame historique "Les Adieux à la reine" concourt lui aussi pour dix César. Léos Carax pourrait jouer les poils à gratter dans la catégorie meilleur réalisateur, grâce à "Holy Motors", choc formel et premier long métrage à son actif depuis "Pola X" (1999).

Nommé neuf fois, "De rouille et d'os" de Jacques Audiard ne devrait pas connaître l'engouement de "De battre mon cœur s'est arrêté" et "Un prophète", lauréats respectifs de huit et neuf César. L'acteur belge Matthias Schoenaerts apparaît toutefois en bonne place pour soulever le trophée du meilleur espoir masculin. Marion Cotillard devrait en revanche s'incliner devant Emmanuelle Riva dans la catégorie meilleure actrice.

La 38e cérémonie des César se tiendra vendredi 22 février au Théâtre du Châtelet. Antoine de Caunes présentera la remise de prix qui sera diffusée en simultané et en clair sur Canal+, à partir de 21h.