NOUVELLES
25/01/2013 06:39 EST | Actualisé 27/03/2013 05:12 EDT

École infectée de moisissures: l'école Saint-Gérard pourrait être reconstruite

MONTRÉAL - Plus de 400 élèves du quartier Villeray, à Montréal, dont l'école a dû fermer l'an dernier en raison d'un problème important de moisissures pourraient retourner dans une école toute neuve.

Une entente de principe a été conclue vendredi entre le gouvernement du Québec et la Commission scolaire de Montréal (CSDM) pour la reconstruction de l'école Saint-Gérard.

Lors de sa fermeture, en janvier 2012, la CSDM évaluait la durée des travaux de décontamination à environ deux ans. Les tests effectués par la Direction de la santé publique démontraient que la plupart des locaux étaient contaminés par de la moisissure qui minait la qualité de l'air.

Dans un communiqué émis en toute fin de journée, vendredi, la ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, indique que le coût total des travaux est évalué à 16 millions $. Si elle obtient toutes les autorisations requises, ajoute-t-elle, son ministère va contribuer 10 millions $. La CSDM assumera la différence à même ses budgets réguliers, précise le communiqué.

Les élèves et le personnel de trois autres écoles primaires contaminées de Montréal — les écoles Baril, Hochelaga et Saint-Nom-de-Jésus — ont aussi été relocalisés dans des endroits temporaires il y a plusieurs mois déjà, pour une durée indéterminée.