POLITIQUE
25/01/2013 07:20 EST | Actualisé 27/03/2013 05:12 EDT

Dossier des F-35: Ottawa contacte Boeing, Dassault, EADS et Saab pour remplacer les chasseurs CF-18

Nicolas Laffont

Le Canada a annoncé vendredi qu'il allait contacter cinq fabricants d'avions militaires - Boeing, Dassault Aviation, EADS Eurofighter, Lockheed Martin et Saab - en vue de s'informer sur leurs produits susceptibles de remplacer sa flotte vieillissante de chasseurs CF-18.

Le gouvernement canadien doit leur adresser une "ébauche de questionnaire" destiné à recueillir des renseignements détaillés sur les capacités des avions de chasse disponibles, selon un communiqué. Le questionnaire complété grâce à ces renseignements, sera ensuite à nouveau envoyé aux avionneurs.

Pendant plusieurs années, le gouvernement conservateur avait affiché sa ferme intention d'acquérir les appareils furtifs F-35, mais a fini par rouvrir la porte en décembre dernier aux autres candidats, en raison de l'accroissement marqué du coût de ces avions américains fabriqués par Lockheed Martin, durement critiqué par l'opposition.

Le nouveau PDG de Dassault Aviation Eric Trappier a affiché récemment sa confiance dans les chances du chasseur français Rafale.

Parmi les avions similaires présents sur le marché figurent notamment, outre le F-35 et le Rafale, le Super Hornet de Boeing et l'Eurofighter Typhoon développé par la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne au sein d'un consortium comprenant EADS, Alenia Aeronautica et BAE Systems.

Un deuxième questionnaire portant sur les coûts et les retombées possibles pour l'industrie canadienne doit être élaboré ultérieurement.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les alternatives au F-35