NOUVELLES
24/01/2013 01:47 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

USA: des démocrates déposent leur texte de loi contre les armes d'assaut

Six semaines après le massacre de 20 enfants dans une école à Newtown, dans le nord-est des Etats-Unis, des élus démocrates au Sénat américain ont déposé jeudi une proposition de loi pour interdire les armes d'assaut comme celles utilisées par le tireur de Newtown.

Le texte, porté par la démocrate Dianne Feinstein, est une version améliorée de celui qui avait interdit de 1994 à 2004 la fabrication, la vente et l'importation d'armes semi-automatiques, ces fusils ou pistolets de type militaire, capables de tirer des dizaines de balles en quelques secondes.

Les démocrates répondaient à l'appel du président Barack Obama pour empêcher de nouvelles fusillades, mais la probabilité de son adoption est faible, face à l'opposition de nombreux républicains.

"Ca va être difficile, c'est certain", a reconnu Dianne Feinstein à l'issue d'une conférence de presse où dix armes semi-automatiques étaient exposées.

Parmi les modèles qui seraient interdits figurent le fusil Bushmaster XM-15 utilisé à Newtown en décembre, les chargeurs de 33 balles employés à Tucson (Arizona, sud-ouest) en janvier 2011, ou le Smith & Wesson M&P15 du tireur du cinéma d'Aurora (Colorado, ouest), en juillet 2012.

Le texte laisse aux propriétaires actuels leurs armes d'assaut, et ne bannit que la vente, le transfert, la fabrication et l'importation d'armes nouvelles.

Outre 157 modèles identifiés spécifiquement, toutes les armes comportant au moins une caractéristique militaire, telle qu'un manche pliable permettant de tenir l'arme contre son épaule, seront concernées par l'interdiction.

La vente et le transfert de chargeurs de plus de 10 balles seraient aussi prohibés. Des vérifications d'identité et d'antécédents judiciaires seraient obligatoires pour les ventes d'armes d'assaut restées légales.

"On ne prend les armes de personne. Le but est d'assécher progressivement l'offre de ces armes", a expliqué la démocrate.

Pour convaincre les républicains et certains démocrates conservateurs de voter le texte, les auteurs de la loi ont pris soin d'exclure de leur texte 2.258 fusils utilisés pour la chasse ou le tir sportif.

Les démocrates disposent de 55 sièges du 100 au Sénat, où une supermajorité de 60 sera vraisemblablement nécessaire pour vaincre l'obstruction républicaine. A la Chambre des représentants, le président John Boehner a promis que le texte serait examiné, sans s'avancer sur le fond.

ico/are