NOUVELLES
24/01/2013 10:17 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

Très sollicités, les refuges ne refusent personne

Les refuges et les centres d'accueil pour les sans-abri débordent à Montréal, mais ils assurent ne laisser personne à la porte en cette période de froid intense.

Les organismes, qui coordonnent leurs activités, offrent plusieurs services temporaires. Les refuges utilisent des lits supplémentaires afin que les sans-abri obtiennent un lieu où dormir, un repas et des vêtements chauds.

Les refuges, qui manquent de vêtements chauds, notamment des bottes, font appel à la générosité de la population. Les citoyens qui désirent effectuer des dons peuvent les déposer dans une boîte prévue à cet effet à l'angle de la rue Saint-Hubert et du boulevard René-Lévesque.

Une navette circule entre les trois principaux refuges montréalais - la Maison du Père, la Mission Old Brewery et la Mission Bon Accueuil - afin que les places disponibles soient bien réparties.

Malgré le froid intense, certaines personnes choisissent de passer la nuit à l'extérieur. La directrice générale de la Mission Bon Accueil, France Desjardins, explique que ces gens apprécient leur style de vie pour la liberté qu'il procure. Or, ils sont forcés de respecter certaines règles dans les refuges, comme prendre une douche, respecter son voisin et un certain silence durant la nuit pour permettre aux gens de dormir. Des règles de base, mais qui déplaisent à certains sans-abri qui perçoivent ces règles comme des contraintes, selon Mme Desjardins.

Des équipes du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) incitent les sans-abri à se diriger vers un refuge puisqu'il en va de leur vie.