NOUVELLES
24/01/2013 05:24 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

Djokovic surclasse Ferrer et va en finale de l'Open d'Australie

AP
Serbia's Novak Djokovic celebrates after defeating Spain's David Ferrer in their semifinal match at the Australian Open tennis championship in Melbourne, Australia, Thursday, Jan. 24, 2013. (AP Photo/Andy Wong)

Le Serbe Novak Djokovic, double tenant du titre, s'est qualifié pour sa quatrième finale à l'Open d'Australie en écrasant l'Espagnol David Ferrer en trois sets 6-2, 6-2, 6-1 en seulement 1 h 29 min, jeudi à Melbourne.

Le N.1 mondial, injouable jeudi, y retrouvera dimanche le vainqueur de la seconde demi-finale qui opposera vendredi les numéros 2 et 3 mondiaux, Roger Federer et Andy Murray.

Djokovic a gagné ses trois premières finales à Melbourne, en 2008, 2011 et 2012, et tente cette année de devenir le premier joueur depuis le début de l'ère Open à remporter le tournoi trois années de suite.

Il lui reste une dernière étape à franchir lors d'une finale qui fait déjà saliver. En attendant, il a démoli David Ferrer, qui va piquer à Rafael Nadal sa place de N.4 mondial lundi mais qui a ressemblé à un petit garçon jeudi.

Ce n'était pas de la faute de l'Espagnol car Djokovic a sorti le grand jeu pour sa onzième demi-finale de suite dans un "majeur", bien reposé visiblement de son marathon de cinq heures face à Stanislas Wawrinka en huitièmes.

"Je ne pense pas pouvoir jouer mieux que ça. J'ai joué un tennis incroyable. J'étais très à l'aise et en confiance dès le début. C'est définitivement une des meilleurs performances de ma carrière", a savouré le Serbe.

Impossible à déborder en défense, percutant en attaque, il a frôlé le match parfait, marquant plus de deux fois plus de points que son adversaire (85 contre 41), une statistique hallucinante à ce niveau.

Autre preuve de sa domination, il n'a perdu que sept points sur son service alors qu'il a pris à sept reprises celui de Ferrer.

L'Espagnol de 30 ans continue donc à courir derrière une première finale en Grand Chelem après avoir perdu sa cinquième demi-finale. Seul Tim Henman, qui a échoué six fois à ce stade, a fait pire depuis le début de l'ère Open.

Li Na affrontera Victoria Azarenka

Victoria Azarenka a vécu un peu d'inquiétude avant de se défaire de Sloane Stephens aux Internationaux d'Australie, jeudi, tandis que Li Na a facilement eu raison de Maria Sharapova.

Ce sera donc une finale Azarenka-Li chez les dames, dimanche. Stephens a éliminé au tour précédent Serena Williams, une gagnante de 15 tournois du Grand chelem.

Azarenka, championne en titre et reine de la WTA, a prévalu 6-1 et 6-4 aux dépens de Stephens, après avoir pris un temps d'arrêt à cause de blessures aux côtes et au genou gauche. Elle venait de bousiller cinq balles de match; à son retour sur le terrain, elle a brisé l'Américaine pour concrétiser sa victoire.

Li n'a jamais paru menacée au fil d'un gain de 6-2 et 6-2 contre Sharapova, deuxième joueuse au monde. Elle se retrouve en finale australienne pour la deuxième fois en trois ans.

Sharapova a été brisée dès le premier jeu, notamment à cause de deux doubles fautes de suite.

En 2011 à ce tournoi, Li est devenue la première Chinoise à atteindre une finale en Grand chelem, s'y inclinant toutefois devant Kim Clijsters. Quelques mois plus tard, elle a triomphé à Roland-Garros.

«Je ne sais pas pourquoi mais je semble toujours bien jouer ici, a dit Li, sixième tête de série. J'étais bien confiante dès mon arrivée sur le terrain.»

Sharapova, battue par Azarenka en match ultime à Melbourne, l'an dernier, a concédé que c'est Li qui a vite établi le tempo.

«Elle a été beaucoup plus agressive que moi, a dit Sharapova. J'étais toujours sur la défensive.»