NOUVELLES
24/01/2013 02:49 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

Obama choisit Mary Jo White pour diriger la commission des valeurs mobilières

WASHINGTON - Le président américain Barack Obama a désigné jeudi l'ancienne procureure de New York Mary Jo White, qui s'est forgée une solide réputation dans les dossiers des crimes économiques, pour diriger la commission des valeurs mobilières.

Il s'agit d'une agence ayant un rôle central dans l'implantation de réformes à Wall Street.

Le secrétaire de presse de la Maison-Blanche, Jay Carney, a soutenu que Mary Jo White comptait un curriculum «impressionnant».

Également jeudi, M. Obama a reconduit Richard Cordray à la tête du Consumer Financial Protection Bureau.

Mary Jo White a passé près de dix ans à titre de procureure à Manhattan, traitant bon nombre de dossiers de crimes économiques et de fraudes financières et mobilières complexes. Le gouvernement a fait valoir que son expérience faisait d'elle la personne toute désignée pour implanter les réformes de Wall Street du président Obama.

À titre de procureure, Mary Jo White a aussi obtenu des condamnations liées aux attaques en 1998 contre deux ambassades américaines en Afrique et à celle contre le World Trade Center en 1993.

Si sa nomination est confirmée par le Sénat, Mary Jo White prendrait le relais à la Securities and Exchange Commission de Elisse Walter, qui assure le reste du mandat de l'ancienne présidente Mary Schapiro. Cette dernière avait remis sa démission en décembre.

Mme White était la première femme à occuper les fonctions de procureure fédérale à Manhattan. Elle deviendrait la première procureure à diriger la commission en 79 ans d'existence, la plupart des présidents ayant oeuvré traditionnellement à Wall Street ou au sein de firmes privées d'avocats des valeurs mobilières.