NOUVELLES
24/01/2013 12:17 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

Montréal crée un comité pour revoir les règles d'octroi des contrats

MONTRÉAL - Le maire de Montréal, Michael Applebaum, a confirmé jeudi la nomination de l'ex-ministre Jacques Léonard à la présidence du comité conseil sur l'octroi des contrats municipaux par la ville de Montréal.

Ce comité devra revoir les règles d'attribution de contrats, leur gestion ainsi que les contrôles internes et externes entourant le processus et l'exécution. Le comité doit livrer ses recommandations dans un premier rapport en avril prochain.

M. Léonard, qui a notamment été ministre des Transports, des Affaires municipales, de l'Administration et de la fonction publique et président du Conseil du Trésor, a averti qu'il n'était pas là pour rechercher des criminels ou revoir les contrats passés qui ont pu donner lieu à des irrégularités, mais bien de trouver les moyens de resserrer et d'assainir le processus afin d'éviter des abus dans l'avenir.

M. Léonard a fait valoir que la qualité d'une administration publique reposait sur quatre pierres angulaires, soit la concurrence, la transparence, la reddition de comptes et l'éthique, tout en reconnaissant que la réalité imposait des limites à la vertu.

«Il n'y a pas de règles administratives qui peuvent contrer de façon absolue la corruption ou la collusion — ce qui est encore plus difficile à trouver parce que c'est externe à une institution, la collusion — mais quand on s'appuie sur les quatre pierres angulaires dont j'ai parlé, elle peut être très très limitée, sinon inexistante», a-t-il indiqué.

De son côté, le ministre responsable de la région de Montréal, Jean-François Lisée, a dit vouloir renverser l'image de la métropole, qui a été sévèrement atteinte au cours des derniers mois.

«L'heure aujourd'hui est à faire en sorte que Montréal gagne la réputation d'une des villes les plus inhospitalières pour la corruption et la collusion. Nous sommes en train de faire du judo avec la situation», a imagé le ministre.

Outre M. Léonard, le comité sera formé de Roland Fréchette, enquêteur retraité de la section des crimes économiques de la Sûreté du Québec et ex-membre de l'UPAC; d'Alain Bond, contrôleur général de la Montréal; des directeurs de différents services, dont ceux des affaires juridiques, des transactions immobilières, de l'approvisionnement, des infrastructures; et d'un inspecteur-chef du Service de police de la ville de Montréal.

Le maire Applebaum a expliqué que l'on n'avait pas inclus d'élus dans le comité afin d'éviter toute influence politique dans ses travaux.