NOUVELLES
24/01/2013 03:31 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

Mali: Ottawa prolonge son soutien logistique à la France jusqu'au 15 février

AP
Canada's Minister of Defense Peter MacKay and CFB Trenton Commanding Officer Col. Sean Friday speak during a news conference at CFB Trenton, in Trenton, Ontario, Tuesday Jan. 15, 2013. Canada is contributing one of its large C-17 military cargo planes to deliver supplies to the capital of Mali after a request from France. Prime Minister Stephen Harper insists no Canadian Forces personnel will be involved in any combat action in the landlocked West African country. (AP Photo/The Canadian Press, Lars Hagberg)

Le gouvernement canadien a annoncé jeudi qu'il prolongeait jusqu'au 15 février la mission de son avion géant C-17, mis à la disposition de la France pour transporter de l'équipement et des militaires participant à l'offensive contre des groupes islamistes armés au Mali.

Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères, Peter MacKay et John Baird, ont cependant insisté à nouveau dans un communiqué sur le fait que "ni cet avion, ni les membres des Forces armées canadiennes ne participeront aux opérations de combat".

"Le Canada continuera d'observer la situation au Mali et dans le Sahel", ont-ils ajouté.

Cette annonce intervient après que l'ambassadeur du Nigeria à Ottawa a appelé le Canada à accélérer et augmenter sa contribution à l'intervention internationale en cours au Mali, estimant que le prêt d'un avion de transport militaire n'était "pas suffisant", dans une interview publiée jeudi.

Ottawa avait annoncé le 15 janvier qu'il mettait à la disposition de l'armée française, pour une semaine, un appareil de transport C17, mais ce délai est passé sans que le gouvernement canadien ne précise immédiatement ses intentions.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des soldats canadiens s'envolent pour le Mali