NOUVELLES
24/01/2013 10:29 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

Les Palestiniens invitent les partis centristes en Israël au dialogue (OLP)

La direction palestinienne souhaite un dialogue avec les partis politiques israéliens, en particulier les nouvelles formations centristes, avant la formation du gouvernement, a affirmé jeudi un dirigeant de l'OLP, Yasser Abed Rabbo.

"La direction palestinienne observe avec un vif intérêt ce qui sortira des élections israéliennes, et nous pensons que les élections constituent une occasion nouvelle pour les Israéliens de s'exprimer", a déclaré lors d'une conférence de presse à Ramallah M. Abed Rabbo, secrétaire général du Comité exécutif de l'OLP (Organisation de libération de la Palestine).

"Nous sommes disposés à ouvrir un dialogue sur la prochaine étape avec les partis israéliens qui y sont prêts", a-t-il ajouté.

"Nous adressons une invitation politique aux partis israéliens, en particulier aux nouveaux parmi eux, pour ouvrir un dialogue avant la formation du nouveau gouvernement", a-t-il ensuite précisé à l'AFP, en référence aux partis centristes Yesh Atid (19 sièges), créé il y a un an par l'ex-journaliste Yaïr Lapid, et HaTnouah (6), lancé en novembre par l'ex-ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni.

Ce dialogue a pour but de "discuter des bases sur lesquelles il est possible de négocier et des résultats que nous espérons des négociations, à savoir une solution à deux Etats", palestinien et israélien, a-t-il expliqué.

M. Lapid, dont la percée lui promet une place dans la coalition que devrait former le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu, se dit favorable à une reprise des négociations avec les Palestiniens, interrompues depuis septembre 2010.

Mais, à l'image de la majorité de l'opinion, il souhaite qu'Israël conserve la plupart des colonies de Cisjordanie et Jérusalem-Est occupée et annexée, des positions a priori incompatibles avec un accord de paix.

na-sst/agr/tg/vl