NOUVELLES
24/01/2013 09:23 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

Le Pakistan admet détenir 700 militants sans accusations

ISLAMABAD - Le Pakistan détient 700 militants présumés contre qui aucune accusation n'a encore été déposée, a révélé jeudi le procureur général du pays.

Irfan Qadir y est allé de cette révélation à l'occasion d'une audience de la Cour suprême pakistanaise. Les 700 militants présumés sont détenus dans des centres d'internement situés dans la zone tribale semi-autonome le long de la frontière avec l'Afghanistan.

M. Qadir a ajouté qu'ils seront détenus jusqu'à la fin des opérations de l'armée contre les talibans, et qu'on décidera à ce moment s'ils peuvent être traduits en justice.

Les militants sont détenus en vertu d'une loi qui, selon Amnesty International, permet à des violations des droits de la personne d'être commises en toute impunité. Le groupe londonien affirme que l'armée pakistanaise détient régulièrement des suspects sans déposer d'accusations contre eux, en plus de les torturer ou de leur infliger des sévices.