NOUVELLES
24/01/2013 01:13 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

L'armée américaine, une force largement féminisée

L'armée américaine, qui a décidé d'autoriser les femmes à servir directement au combat, compte une importante composante féminine, y compris sur les théâtres d'opérations, mais de nombreuses fonctions leur étaient jusque-là interdites.

Au 30 septembre 2011, les femmes étaient 204.714 dans l'armée américaine, soit 14,5% des effectifs des quelque 1,4 million militaires d'active.

Elles sont davantage représentées dans l'armée de l'Air (19% des effectifs) et la marine (16,4%) que dans l'armée de Terre (13,5%) ou le corps des Marines (6,8%). La raison est simple: dans la Navy ou l'Air Force, les postes où les femmes sont amenées à être en contact direct au combat, et qui leur étaient interdits jusqu'à jeudi, sont moins nombreux.

Elles sont mieux représentées dans le corps des officiers, dont 15,9% sont de sexe féminin mais rares sont celles à atteindre le grade de général: seuls 28 des 315 généraux de l'armée de l'Air sont des femmes, seules deux le sont sur 93 dans le corps des Marines.

La règle en vigueur jusqu'ici interdisait aux femmes d'occuper des fonctions dont l'objet est directement de combattre. Mais elles pouvaient occuper des fonctions comme celles de conducteur de camion, d'infirmière ou d'officier de renseignement, qui ont amené nombre d'entre elles à être confrontées directement au combat.

Quelque 280.000 ont ainsi été déployées en Irak ou en Afghanistan depuis 2001 et sur les 6.600 morts américains dans ces conflits, 152 sont des femmes.

La réforme entreprise jeudi par le secrétaire à la Défense Leon Panetta, et qui doit être achevée d'ici le 1er janvier 2016, doit leur ouvrir jusqu'à 237.000 postes supplémentaires.

Quelque 14.000 postes qui leur étaient auparavant interdits avaient déjà été ouverts en février 2012.

Sous réserve de dérogation acceptée par le ministre, les femmes pourront désormais servir dans l'infanterie, dans les chars de combat ou l'artillerie de campagne ou encore dans les forces spéciales.

mra-ddl/rap