NOUVELLES
24/01/2013 03:03 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

John Kerry veut "renforcer" les liens entre les Etats-Unis et la Chine

Le sénateur américain John Kerry, nommé secrétaire d'Etat par le président Barack Obama, a affirmé jeudi qu'il souhaitait "renforcer" les relations entre les Etats-Unis et la Chine.

M. Kerry entend "poursuivre le rééquilibrage et le renforcement de la relation (américaine) avec la Chine", a-t-il assuré devant la commission des Affaires étrangères du Sénat qui l'auditionne en vue de confirmer sa désignation à la tête du département d'Etat.

Le très probable prochain patron de la diplomatie américaine compte continuer la diplomatie dite du "pivot", orchestrée depuis quatre ans par le président Obama et consistant à tourner résolument les Etats-Unis vers l'Asie-Pacifique et notamment la Chine.

M. Kerry a promis de faire "croître ce rééquilibrage (...) parce qu'il nous est absolument crucial de renforcer notre relation avec la Chine".

Le sénateur a également repris à son compte la position exprimée depuis des mois par le département d'Etat, considérant la Chine, 2e puissance mondiale, "comme un concurrent économique et non comme un adversaire stratégique".

M. Kerry a plaidé pour davantage de "coopération" de la Chine sur les grands dossiers internationaux, comme le changement climatique ou la politique énergétique. "La Chine coopère avec nous sur l'Iran" pour son programme nucléaire controversé et "je pense que nous pourrions faire plus, peut-être sur la Corée du Nord", a encore dit le sénateur.

Les Etats-Unis et la Chine ont de multiples points de friction, les plus fréquents sur les droits de l'homme et la démocratie.

nr/are