NOUVELLES
24/01/2013 02:05 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

Euro-2013 - La classe de Florent Amodio et l'abandon d'Evgeni Plushenko

Le Français Florent Amodio a été épatant lors de son programme court avec enfin un quadruple saut de grande facture pour prendre la tête de l'Euro-2013 de patinage artistique, une compétition que la star russe Evgeni Plushenko a quittée prématurément pour blessure, jeudi à Zagreb.

Amodio a impressionné avec un programme monté sur des rythmes brésiliens et très bien maîtrisé, qui lui a valu 89,82 points et gratifié par un superbe quadruple saut, la plus grosse difficulté technique.

"C'est la classe ! Avant je me pétais la gueule mais là aujourd'hui je suis content. C'est l'élément à ne pas rater pour faire partie des meilleurs", s'est félicité Amodio, tout de noir vêtu.

Le patineur de 22 ans a gagné son premier titre de champion d'Europe en janvier 2011 sans avoir le +quad+ dans sa panoplie mais en jouant énormément sur ses qualités de danseur. Depuis le titre mondial en mars 2011 du Canadien Patrick Chan, remporté de main de maître avec quadruple saut et performance artistique, il est apparu comme une évidence pour tous les patineurs du monde entier que le quad était indispensable.

Six des 10 premiers classés à Zagreb après le programme court l'avaient intégré dans leur programme. Outre Amodio, l'Espagnol Javier Fernandez l'a passé haut la main pour pointer deuxième (88,80 points).

Fernandez, 21 ans, est en forme cette saison et semble savoir désormais gérer le stress qui l'a tant privé de podiums.

Triple champion d'Europe, le Français Brian Joubert est toujours en course à 28 ans. Il a terminé 3e (83,93).

Donné grand favori avant le rendez-vous, le champion olympique 2006 russe, Evgeni Plushenko, a quitté la compétition après avoir terminé 6e (74,82 points).

Le triple médaillé olympique n'a pas réussi à faire une bonne prestation, chutant sur son triple axel. Opéré l'année dernière entre autres de son dos, il souffre régulièrement de douleurs dorsales.

"Ce n'était pas un jour magique aujourd'hui", avait-il dit juste avant de déclarer forfait. "Cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas raté en compétition, probablement depuis 2004".

Plushenko, 30 ans, a fait son retour la saison dernière avec uniquement en ligne de mire les JO-2014 à Sotchi.

sc/bvo