NOUVELLES
24/01/2013 01:04 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

Coupe du monde - Kitzbühel - Clarey et Théaux veulent leur part de gloire

Derrière le conquérant norvégien Aksel Lund Svindal, Adrien Théaux et Johan Clarey entendent se tailler une part de gloire sur la montagne magique de Kitzbühel, où se déroule samedi la plus prestigieuse des descentes de la Coupe du monde de ski alpin.

Comme Svindal, 30 ans, Clarey (32 ans depuis le 8 janvier) et Théaux (28 ans) comptent sur l'expérience et une forme enviable pour amadouer la redoutable Streif.

Même s'il n'a jamais fait mieux jusqu'à présent que 5e au bas de la célèbre piste (en 2010), du moins dans la discipline reine, Svindal est le favori désigné, eu égard aux six podiums -dont trois victoires- récoltés sur les huit courses de vitesse disputées cette saison.

Le double vainqueur de la Coupe du monde (2007/2009) a signé les meilleurs temps de deux des trois entraînements à Kitzbühel. "Ce n'est jamais anodin", a remarque le néo-retraité Suisse Didier Cuche. Quintuple lauréat de la descente culte, le Romand est revenu sur les lieux de sa légende pour les affaires et une séquence-nostalgie.

En homme fort, Svindal ne refuse pas ce rôle de favori, qu'il partage néanmoins avec les Autrichiens Hannes Reichelt et Klaus Kröll, le plus rapide du dernier test chronométré jeudi. L'Italien Christof Innerhofer, vainqueur à Beaver Creek et à Wengen cette saison, aurait pu compter dans ce lot restreint.

Mais le triple médaillé des Mondiaux-2011 sera pénalisé par le dossard N.46 que lui a attribué d'office le jury pour avoir continué à skier pleine piste jeudi, alors qu'il venait de perdre un ski.

"Nous voulons retrouver la plus haute marche du podium", avertit d'ailleurs Kröll, le plus capé de la Maison d'Autriche. C'est que, depuis 2008, et la deuxième victoire de Cuche, l'hymne de la Confédération helvétique est resté au hit-parade. Le Valaisan Didier Défago avait pris le relais de Cuche en 2009.

"Trois entraînements, c'est usant mais il faut aussi s'en servir pour essayer des choses. Je sais ce que je vais adopter pour le matériel et sur les lignes", a remarqué Théaux, l'un des meilleurs sur le haut, la section la plus technique du parcours.

"Pour être bon sur la totalité de la piste, c'est sûr il faut de l'expérience. Et quand on est jeunes, on perd pas mal d'énergie. Il y a pas mal d'appréhension et il faut apprendre la piste", ajoute le skieur de Val Thorens.

S'il souffre du dos, Clarey affiche néanmoins une bonne forme, avec en plus la hargne décuplée par une longue liste de résultats encourageants mais crispants, dont les meilleurs sont deux places de cinquième et les moins bons deux fois treizième.

Clarey et encore plus Théaux, deuxième dans la discipline à Lake Louise, fin novembre derrière l'incontournable Svindal, peuvent également tirer leur épingle du jeu en super-G, vendredi.

On retrouvera pour cette mise en bouche le prodige Alexis Pinturault, laissé au repos jeudi pour garder des énergies en vue du tour de force qui l'attend. Le petit champion de Courchevel s'alignera successivement en super-G, à la recherche d'une qualification aux Mondiaux de Schladming (Autriche) et enfin dans le slalom dominical.

Il engagera une nouvelle fois le combat entre les piquets serrés face au prodige autrichien Marcel Hirscher. Le Salzbourgeois est tellement fort dans ses deux disciplines de prédilection (slalom/géant) qu'il ne prend même la peine de s'aligner en descente pour jouer le combiné.

Et il ne déplairait pas à Pinturault, 21 ans, vainqueur du super-combiné de Wengen la semaine dernière, de remporter le combiné classique de Kitzbühel, qui sera aussi le dernier de cette formule surannée (addition des temps de la descente complète et des deux manches de slalom, ndr).

A compter de l'année prochaine, Kitzbühel aura perdu un de ses privilèges, sans pour autant redevenir une station comme les autres.

Le programme:

Vendredi 25 janvier: super-G (départ 10h30 GMT)

Samedi 26 janvier: descente (10h30 GMT)

Dimanche 27 janvier: slalom (manches à 09h15 et 12h30 GMT)

asc/pid