POLITIQUE
24/01/2013 06:18 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

Un sondage suggère que les Canadiens en savent peu au sujet de Idle No More (VIDÉO)

OTTAWA - Un nouveau sondage indique que les Canadiens demeurent confus par les efforts des militants et des dirigeants autochtones pour améliorer leurs relations avec le reste du Canada.

Une enquête La Presse Canadienne/Harris-Decima a révélé que quatre répondants sur dix connaissaient et appuyaient le mouvement «Idle No More».

Près de deux répondants sur trois qui étaient au courant des objectifs du mouvement ont dit lui être favorables. Les résidants des provinces de l'Atlantique et de la Colombie-Britannique sont les plus susceptibles d'être solidaires aux militants autochtones.

Au Québec, seulement huit pour cent des répondants se sont dit au fait des objectifs du mouvement.

Le sondage téléphonique a été réalisé auprès de 1000 personnes, entre le 17 et le 20 janvier. Il comporte une marge d'erreur de plus ou moins 3,1 pour cent, 19 fois sur 20.

Pendant ce temps, une autre étude concernant la présence du mouvement «Idle No More» sur les médias sociaux, où le message du mouvement a été diffusé à travers le monde, indique que l'attention du public pour la cause autochtone diminue.

Les résultats des deux rapports supposent un défi majeur pour «Idle No More», au moment même où les dirigeants des Premières Nations veulent avant tout établir de nouvelles bases dans leurs relations avec Ottawa.

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation Idle No More à Montréal