NOUVELLES
24/01/2013 12:10 EST | Actualisé 26/03/2013 05:12 EDT

Assassinat de Gaétan Gosselin : les suspects libérés

Les deux suspects appréhendés mardi soir à la suite du meurtre de Gaétan Gosselin, à Montréal, ont été libérés par les enquêteurs du Service de police de la ville de Montréal.

Les deux hommes avaient été arrêtés sur la base d'informations recueillies auprès de témoins. Il semble que les policiers n'aient pu amasser suffisamment de preuve pour porter des accusations contre les deux individus.   

Gaétan Gosselin, 69 ans, était lié au caïd montréalais Raynald Desjardins. Il a été abattu mardi soir en pleine rue dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal.

Il a été atteint de plusieurs coups de feu vers 18 h 15, à l'angle des rues Pierre-Gaulin et de Jean-Tavernier, au moment où il sortait de son véhicule pour se rendre à sa résidence. 

Gaétan Gosselin a été transporté à l'hôpital où il a succombé peu après à ses blessures, a indiqué le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal, Yannick Ouimet.

Ex-beau-frère et collaborateur

Gaétan Gosselin était associé à Raynald Desjardins depuis plusieurs années. Il a été son beau-frère en plus d'entretenir des liens d'affaires avec lui. Selon certaines sources, Gosselin s'occupait d'une partie des affaires de Raynald Desjardins depuis que ce dernier a été arrêté et accusé du meurtre de l'aspirant parrain de la mafia montréalaise, Salvatore Montagna.

Pour le journaliste André Cédilot, le meurtre de Gaétan Gosselin s'inscrit dans la foulée du meurtre de Joe Di Maulo. Ce serait selon lui un message clair à l'endroit des Calabrais que le clan sicilien tente de reprendre le pouvoir à Montréal.

Il s'agit du cinquième homicide à survenir en 2013 sur le territoire du Service de police de la Ville de Montréal.