NOUVELLES
23/01/2013 10:09 EST | Actualisé 25/03/2013 05:12 EDT

Wall Street ouvre en hausse, encouragée par Google mais surveillant la dette

La Bourse de New York montait mercredi matin, portée par les bons résultats de grandes sociétés du secteur technologique, comme Google, tout en surveillant l'avancée des discussions sur le relèvement du plafond de la dette américaine: le Dow Jones prenait 0,41%, le Nasdaq 0,36%.

Vers 14H50 GMT, le Dow Jones Industrial Average s'appréciait de 55,55 points à 13.767,76 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 11,20 points à 3.154,38 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 cédait 0,05% (-0,68 point), à 1.491,88 points.

Wall Street avait fini mardi à un nouveau plus haut en cinq ans, portée notamment par la bonne performance du secteur des transports: le Dow Jones avait pris 0,46%, à 13.712,21 points, un nouveau record depuis le 10 décembre 2007, et le Nasdaq 0,27%, à 3.143,18 points.

"Le marché est soutenu par une salve de résultats encourageants", ont noté les experts de Wells Fargo, citant notamment le géant de l'internet Google et le groupe informatique IBM.

Google a en effet brillé encore plus que prévu l'an dernier, en augmentant son bénéfice net de 10% et en dépassant pour la première fois la barre des 50 milliards de chiffre d'affaires.

De son côté, IBM a annoncé un bénéfice record pour 2012, dépassant légèrement les attentes du marché, et a fait état de prévisions optimistes, saluées par Wall Street.

Autre poids lourd sur le marché, la chaîne américaine de restauration rapide McDonald's, qui est un membre du Dow Jones, a dépassé les prévisions mais a annoncé un bénéfice 2012 en repli de 1% accompagné d'une petite hausse des ventes.

En revanche du côté des ventes au détail, la chute du titre du groupe d'accessoire haut de gamme Coach, dont le bénéfice et le chiffre d'affaires trimestriels ont déçu en raison de mauvaises ventes aux Etats-Unis, pesait lourdement sur l'humeur du marché.

Wall Street était également dans l'attente de la publication des résultats du géant technologique Apple et du loueur de vidéos Netflix après la clôture.

D'autre part, la place financière restait prudente "avant un vote (à la mi-journée) à la Chambre des représentants" sur un plan républicain autorisant le gouvernement à dépasser ce plafond jusqu'au mois de mai, a noté Patrick O'Hare, de Briefing.com.

Le marché obligataire progressait légèrement. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 1,826% contre 1,835% mardi soir et celui à 30 ans à 3,017% contre 3,022%.

ppa/sl/mdm