NOUVELLES
23/01/2013 04:47 EST | Actualisé 25/03/2013 05:12 EDT

Wall Street clôt à de nouveaux sommets, portée notamment par Google et IBM

Wall Street a clôturé mercredi à de nouveaux sommets en plus de cinq ans mercredi, portée par de bons résultats d'entreprises et par un report de quelques mois de l'échéance sur le plafond de la dette américaine: le Dow Jones s'est apprécié de 0,49% et le Nasdaq de 0,33%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average s'est adjugé 67,12 points à 13.779,33 points, à son plus haut niveau depuis le 31 octobre 2007, et le Nasdaq, à dominante technologique, 10,49 points à 3.153,67 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a avancé de 0,15% (+2,25 points), à 1.494,81 points, à un nouveau plus haut depuis le 26 décembre 2007.

La place new-yorkaise, portée depuis l'ouverture par la bonne performance de quelques valeurs de poids, dont Google et IBM, a accéléré sa hausse après l'adoption, par la Chambre américaine des représentants, d'un report de quatre mois de l'échéance sur le relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis.

Sans un tel accord, les Etats-Unis risquaient de se retrouver d'ici fin février, début mars, en défaut de paiement.

"Tant sur le front des entreprises que sur le front politique, les nouvelles étaient bonnes aujourd'hui", a applaudi Hugh Johnson, de Hugh Johnson Advisors.

Le géant de l'internet Google a brillé encore plus que prévu l'an dernier, en augmentant son bénéfice net de 10% et en dépassant pour la première fois la barre des 50 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

De son côté, le groupe informatique IBM a annoncé un bénéfice record pour 2012, dépassant légèrement les attentes du marché, et a fait état de prévisions optimistes, saluées par Wall Street.

Autre poids lourd du marché, la chaîne américaine de restauration rapide McDonald's, valeur du Dow Jones, a dépassé les prévisions mais annoncé un bénéfice 2012 en repli de 1%, accompagné d'une petite hausse des ventes.

Wall Street était en outre fébrile avant la publication des résultats du géant technologique Apple et du loueur de vidéos Netflix, après la clôture.

En revanche, du côté des ventes au détail, la chute du titre du groupe d'accessoires haut de gamme Coach, dont le bénéfice et le chiffre d'affaires trimestriels ont déçu en raison de mauvaises ventes aux Etats-Unis, a pesé lourdement sur l'humeur du marché.

Le marché obligataire a terminé sans direction. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,833% contre 1,835% mardi soir et celui à 30 ans a avancé à 3,027% contre 3,022%.

ppa/sl/rap/are