NOUVELLES
23/01/2013 05:18 EST | Actualisé 25/03/2013 05:12 EDT

Une cérémonie nationale pour Richard Garneau

Le gouvernement du Québec a annoncé mercredi que les funérailles du journaliste et commentateur sportif Richard Garneau, une grande figure de Radio-Canada, feront l'objet d'une cérémonie de commémoration nationale.

Le jour de la cérémonie, le drapeau de la tour centrale de l'hôtel du Parlement du Québec sera mis en berne.

Richard Garneau est décédé dimanche dernier de complications cardiaques à l'hôpital Royal-Victoria de Montréal. Il avait 82 ans.

Le communiqué du bureau de la première ministre Pauline Marois décrit M. Garneau comme un « grand ambassadeur du Québec ».

Dans la foulée des Michel Normandin, Jean-Maurice Bailly et René Lecavalier, Richard Garneau fait partie des pionniers du journalisme sportif québécois tant à la radio qu'à la télévision.

Il détient le record mondial pour le plus grand nombre de Jeux olympiques couverts par un journaliste, soit 23, hiver et été confondus. Au cours des cinq dernières décennies, seuls les Jeux d'Atlanta en 1996 lui ont échappé. Il a aussi décrit les Jeux du Commonwealth de 1962 à 1986, les Jeux panaméricains, les Jeux du Canada et du Québec.

Il a aussi fait les belles heures de La soirée du hockey à la télé et à la radio durant 23 ans. Au fil des années, il a connu ensuite de brefs passages à l'antenne de diffuseurs privés tels TVA et RDS.