NOUVELLES
23/01/2013 08:27 EST | Actualisé 25/03/2013 05:12 EDT

Royaume-Uni

La banque britannique Lloyds, qui a été partiellement nationalisée, supprime 940 emplois. D'ici la fin de l'an prochain, la Lloyds compte éliminer 15 000 emplois. Jusqu'à présent, elle a confirmé la disparition de 8000 postes. Un représentant syndical a qualifié cette décision de scandaleuse, de la part d'une banque dans laquelle les contribuables britanniques détiennent 41 % des parts.