NOUVELLES
23/01/2013 02:59 EST | Actualisé 25/03/2013 05:12 EDT

RIM ouvre son système d'entreprise aux utilisateurs d'autres appareils

TORONTO - Les propriétaires d'un téléphone intelligent qui souhaitent utiliser leur appareil personnel au travail peuvent maintenant choisir entre un BlackBerry, un iPhone ou un appareil muni du système d'exploitation Android.

Research In Motion (TSX:RIM) propose depuis mercredi aux professionnels des technologies de l'information de télécharger la plus récente mise à jour de son service sécurisé pour entreprise, ce qui leur permet d'accommoder les employés qui désirent utiliser leur propre téléphone au travail — une tendance croissante, selon le fabricant.

Cette initiative survient alors que la concurrence augmente sur le marché hautement lucratif des téléphones intelligents d'entreprise, qui a pendant été des années un bastion de RIM.

Le chef de la direction de RIM, Thorsten Heins, a indiqué que plus de 90 pour cent des entreprises inscrites au classement Fortune 500 se servaient du BlackBerry.

Néanmoins, la société ontarienne a perdu des parts de marché face à Apple (Nasdaq:AAPL), dont le téléphone intelligent iPhone et la tablette électronique iPad utilisent les systèmes d'exploitation iOS d'Apple, et face aux appareils munis du système d'exploitation Android, mis au point par Google.

RIM se prépare à mettre en marché sa nouvelle gamme de téléphones intelligents BlackBerry et son nouveau système d'exploitation, le 30 janvier. L'entreprise espère séduire de larges pans de la clientèle d'affaires avec des fonctions comme la technologie BlackBerry Balance, permettant d'utiliser un téléphone à la fois comme appareil d'entreprise et appareil personnel de façon totalement distincte.

À la Bourse de Toronto, mardi, les actions de RIM ont clôturé à 17,30 $, en baisse de 44 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.