NOUVELLES
23/01/2013 04:26 EST | Actualisé 24/03/2013 05:12 EDT

L'héritage d'André Paiement, 35 ans après sa disparition

André Paiement, le leader de la formation CANO, s'enlevait la vie le 23 janvier 1978. Trois décennies après son décès, son héritage demeure considérable.

Le musicien et fondateur du Théâtre du Nouvel-Ontario est mort à 28 ans, au sommet de sa gloire. Originaire de Sturgeon Falls, dans le Nord de la province, André Paiement étudie à l'Université Laurentienne de Sudbury et est fortement marqué par le renouveau artistique des années 1970.

Porté par un grand rêve, il participe à la création de la Coopérative des artistes du Nouvel-Ontario (CANO).

« Dans le groupe, il y a des musiciens qui sont anglophones, un Ukrainien, des Franco-ontariens, un Acadien. Il y a tout ce monde là. Finalement, je pense qu'on se voit plus comme humanistes, comme les porte-paroles d'un peu de joie », expliquait le musicien.

Homme de théâtre

Avant de toucher à la musique, André Paiement s'intéresse beaucoup au théâtre. Il écrit plusieurs pièces, dont notamment la comédie musicale Lavalléville et Moé j'viens du Nord stie, ou encore À mes fils bien-aimés.

Denise Truax, directrice des éditions Prise de Parole, a récemment réédité ses pièces.

« André laisse une oeuvre personnelle assez importante. Ses oeuvres ont été parmi les premières publiées par notre maison d'édition », précise-t-elle.

André Paiement est également le fondateur du Théâtre du Nouvel-Ontario, le théâtre professionnel du Nord de la province.

La directrice actuelle du théâtre, Geniève Pineault, souligne l'héritage du fondateur.

« Je pense qu'André et ses collègues ont eu le courage de dire qu'on avait des choses à se dire, et qu'on veut le dire à notre façon », explique-t-elle.

Vie troublée

Les circonstances du décès de l'artiste sont encore très floues. On soupçonne aujourd'hui qu'André Paiement souffrait de bipolarité. Il pouvait passer de grandes extases sur scène à des moments de grandes dépressions.

Le chanteur a tenté plusieurs fois de se suicider, avant de s'enlever la vie le 23 janvier 1978.