NOUVELLES
22/01/2013 10:10 EST | Actualisé 24/03/2013 05:12 EDT

Wall Street recule légèrement, digérant des résultats en demi-teinte

La Bourse de New York évoluait en légère baisse mardi dans la matinée, digérant une salve de résultats d'entreprises contrastés aux Etats-Unis, et marquant une pause après avoir atteint vendredi son plus haut niveau en cinq ans: le Dow Jones abandonnait 0,02% et le Nasdaq 0,12%.

Vers 14H50 GMT, le Dow Jones Industrial Average cédait 2,83 points à 13.646,87 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, lâchait 3,63 points à 3.131,08 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 se repliait de 0,09% (-1,38 point), à 1.484,60 points, après avoir progressé vendredi à un nouveau plus haut depuis le 26 décembre 2007.

Wall Street s'était hissée la semaine précédente à un niveau plus atteint depuis décembre 2007, portée par un regain d'optimisme des courtiers: le Dow Jones avait pris 0,39%, mais le Nasdaq avait cédé 0,04%, à 3.134,71 points. Les marchés financiers étaient restés fermés lundi aux Etats-Unis pour le jour de commémoration de Martin Luther King.

A l'orée d'une semaine écourtée mais particulièrement chargée en résultats d'entreprises de premier plan, notamment dans le secteur informatique avec Google mardi, Apple mercredi et Microsoft jeudi, les opérateurs adoptaient un ton prudent.

Les sociétés ayant ouvert le bal mardi n'ont pas réussi à rassurer tout à fait les courtiers, ont noté les experts de la maison de courtage Charles Schwab, citant notamment les publications "en demi-teinte" de l'opérateur téléphonique Verizon et du groupe pharmaceutique Johnson and Johnson (J&J).

Au lendemain de l'inauguration du Président américain Barack Obama, pour son second mandat, les courtiers restaient par ailleurs vigilants, dans l'attente d'en savoir plus sur les négociations à Washington au sujet du relèvement du plafond de la dette américaine, sans lequel le pays risque un défaut de paiement.

Le camp républicain, qui contrôle la Chambre basse du Congrès du pays, avait fait savoir vendredi qu'il acceptait de voter pour un relèvement du plafond de la dette, exigeant en échange des démocrates de fortes coupes budgétaires.

Wall Street était aussi attentive aux chiffres des ventes de logements anciens aux Etats-Unis en décembre publiés dans la matinée.

Le marché obligataire reculait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans avançait à 1,868% contre 1,843% vendredi soir et celui à 30 ans à 3,055% contre 3,031%.

ppa/sl/bdx